jeudi 18 juillet 2013

Affaire Trayvon Martin



L' histoire du monde est aussi la somme de tout ce qui aurait pu être évité.


























Trayvon Martin, un jeune Noir de 17 ans, non armé,a été tué par balles durant la soirée du 26 février 2012 à Sanford, en Floride. L'auteur du coup de feu, George Zimmerman, un Latino-Américain de 28 ans, était le coordinateur de la surveillance de voisinage de la résidence fermée où Trayvon Martin résidait temporairement et où le coup de feu fut tiré1,2. Alors en patrouille dans sa voiture, Zimmerman remarqua la présence de Trayvon Martin déambulant à l'intérieur de la résidence. Zimmerman appela le commissariat de police de Sanford pour signaler le comportement prétendument suspect de Trayvon Martin , précisant lors de son appel à la police que « ce type prépare un mauvais coup, ou qu'il est drogué ou dans le genre. Il pleut et il ne fait que marcher et regarder autour » et qu'« il examine toutes les maisons »3,4. D'après un rapport de police, celui-ci spécifie que « rien n'indique que Trayvon Martin était impliqué dans une quelconque activité criminelle au moment de leur rencontre »5,6. Zimmerman était toujours au téléphone avec un agent de police, lorsqu'il sortit de son véhicule. Après que l'appel fut terminé, une violente altercation eut lieu entre Zimmerman et Martin. Celle-ci se termina lorsque Zimmerman tira un coup de feu mortel à bout portant directement sur la poitrine de Martin7,8. Lorsque la police arriva sur les lieux, Zimmerman affirma que Martin l'avait attaqué et qu'il avait tiré, invoquant la légitime défense. Zimmerman saignait du nez et de deux lacérations verticales provenant de l'arrière de son crâne. Les secours soignèrent Zimmerman sur place, après quoi il fut emmené au commissariat de police de Sanford où il fut détenu et interrogé pendant environ cinq heures. Il fut ensuite relâché sans être inculpé, la police ne trouvant à ce moment-là aucune preuve remettant en cause la déposition de Zimmerman. Les circonstances de la mort de Trayvon Martin, la décision initiale de ne pas inculper Zimmerman, et le débat sur la remise en question de la loi de Floride nommée Stand your ground — (Défendez-vous) par ses défenseurs et shoot first (Tirez d'abord) par ses opposants — reçurent une attention toute particulière aussi bien aux États-Unis que dans le monde entier. Des accusations de racisme à l'encontre de Zimmerman et de l'attitude de la police dans l'affaire, accompagné de l'intense couverture médiatique — qui parfois rapportait des faits inexacts — contribuèrent à ce que l'opinion publique exige l'arrestation de George Zimmerman. Le 11 avril 2012, lorsque le procureur spécial décida de poursuivre Zimmerman pour meurtre non prémédité (Second Degree Murder), ce dernier se rendit aux autorités et fut placé en détention. Zimmerman plaida non coupable et fut remis en liberté après le paiement d'une caution d'un million de dollars. Le procès de Zimmerman débuta le 10 juin 2013, à Sanford18. Le 13 juillet 2013, le jury, composé de six femmes, déclara Zimmerman non coupable de toutes les charges retenues contre lui, après 16 heures de délibérations19. Le verdict provoqua une vague d'indignations aux États-Unis20.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles