vendredi 7 juin 2013

Netanyahu rencontre une survivante de l’holocauste

Hier, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré Dora Roth, une survivante de l’Holocauste, pour discuter de la situation des survivants en Israël.
NETANYAHU ET ROTH

Dora Roth s’était exprimée en avril, devant un comité de la Knesset, dans un discours sincère exposant les difficultés endurées par de nombreux survivants de l’Holocauste.
Après avoir rencontré Dora Roth dans son bureau à Jérusalem, le premier ministre s’est exprimé à ce sujet devant la Knesset, en disant :«J’ai été très impressionné par ce que vous avez dit, votre passion et votre vérité se sont exprimées. Grâce à votre témoignage, les gens se rendent compte  une fois de plus que votre génération a besoin d’être prise en charge et écoutée « .
Dora Roth a déclaré être sur la liste des personnes susceptibles de recevoir une aide d’État en raison de son statut de handicapée mais elle ne reçoit pas l’intégralité des montants auxquels elle a droit: «Ce n’est pas la charité», a t-elle protesté, «d’après le ministère des Finances, c’est ce que je mérite. Mon handicap est le résultat de l’ Holocauste . « 

 Dora Roth ne touche pas l’intégralité des aides car, avec son mari, ils reçoivent d’autres pensions financées par l’Etat. Elle proteste cependant : »Qu’est-ce que cela a à voir avec l’invalidité causée par l’Holocauste ? » « J’ ai demandé à Netanyahu de m’aider à toucher cette aide. Chaque senior obtient  bien la sécurité sociale ! »
Dora Roth a ajouté que Netanyahu s’était engagé à parler du problème, « mais quand il  a appelé la personne en charge du bien-être des survivants de l’Holocauste,  elle n’était pas disponible. Netanyahu lui a dit de m’appeler, et j’espère qu’il tiendra sa promesse ».
Elle a trouvé le Premier ministre  » très gentil » et il l’a invitée à rencontrer ses enfants. J’ai appris que sa femme a grandi à Kiryat Tivon, où je vis et je lui ai donc avoué que je connaissais la maison de ses parents.
Le Premier ministre a déclaré à Mme Roth qu’elle subissait une injustice qui devait être réparée et que » l’Etat d’ Israël s’est engagé pour le bien-être des survivants de l’Holocauste. « Le directeur de mon bureau général a été désigné pour s’en occuper. »
Max Tordjman pour -Tel-Avivre-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles