samedi 27 avril 2013

Une jolie fille vous contacte sur Facebook



Michel Garroté, réd en chef – A priori, le présent article s’adresse plutôt aux hommes d’âge mûr. Avez-vous fait la connaissance à distance, d’une nouvelle amie ou d’une nouvelle amoureuse, de 20 ou 25 ans, sur un site mythique de rencontre ou sur Facebook, une fille qui, au bout de quelques échanges de mails, vous demande de l’argent pour soigner sa mère ou son père ou encore pour prendre l’avion afin de venir vous voir dans votre pays ?
Moi, des demandes de nouvelle amie, très jeune et très jolie, sur ma page Facebook, j’en reçois pratiquement toutes les semaines (peut-être que sur ma photo Facebook j’ai une tête de gros nul propice à l’arnaque…).
En général, quand l’une d’elles me contacte, je lui pose aussitôt la question piège : comment ça va à Abidjan ?
Pourquoi Abidjan ?
Parce que ces derniers mois, le réseau d’escroquerie amoureuse qui cartonne le plus sur Facebook, c’est celui d’Abidjan, en Côte d’Ivoire.
La jolie jeune fille européenne sur la photo existe, mais pas à Abidjan.
C’est en réalité un homme qui vous contacte à l’aide d’une photo qu’il a « volée » sur Internet.
Il existe d’autres réseaux d’escroquerie amoureuse, notamment en Russie. Là aussi, la jolie jeune fille sur la photo existe. Mais en réalité, c’est un homme qui vous contacte.
Certes, lorsque la « fille » vous contacte dans votre boîte e-mail, vous êtes méfiants.
Comme moi.
Mais lorsque c’est une ravissante et jeune créature (un faux profil) qui vous adresse une demande d’amitié sur votre page Facebook, êtes-vous méfiant à chaque fois et tout de suite ? Ou vous est-il arrivé, comme à moi, une fois ou deux, de sentir venir l’arnaque lorsque la jolie jeune fille passionnée par votre page Facebook, votre profil, votre photo et votre parcours, vous trouve soudain une « bonne raison » de lui envoyer quelques centaines d’euros via Western Union ?
Vous n’avez jamais envoyé 300 euros par Western Union à une ravissante française qui est provisoirement en mission en Côte d’Ivoire dans le cadre de son travail ?
C’est bien.
Moi non plus, je n’ai jamais envoyé ne serait-ce qu’un seul franc suisse ou un seul dollar à ce genre de faux profil.
En revanche, j’ai des amis sur Facebook (des vrais qui existent vraiment…), qui eux, sont tombés dans le panneau.
Leur Facebook est temporairement devenu un fesse bouc.
Et surtout une arnaque.
Alors, méfiez-vous.
Surtout sur votre page Facebook…
Reproduction autorisée
Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles