dimanche 2 juin 2013

La Knesset invite Mark Zuckerberg

Moshe Gafni, membre de la Knesset et du parti religieux « Judaïsme unifié de la Torah », a été surpris de découvrir un faux profil Facebook utilisant son nom. Il invite donc le fondateur de Facebook à assister à une discussion urgente au Parlement israélien.

Mark Zuckerberg, qui est probablement un homme très occupé, est confronté à une tâche imprévue : le Parlement israélien l’a convoqué pour une discussion à propos du réseau social, mise en place par Moshe Gafni.
Gafni a été surpris de découvrir cette semaine que quelqu’un avait ouvert un faux profil Facebook en utilisant son nom, entretenant des conversations avec d’autres utilisateurs du réseau social et répondant à leurs questions. Gafni qui, comme un Juif ultra-orthodoxe, est contre l’utilisation du réseau social, a été préoccupé pour sa réputation et a essayé de supprimer la page, en vain.  « Le fait que tout citoyen peut ouvrir une page Facebook en utilisant mon nom ou le nom d’un autre membre de la Knesset ou représentant du public est grave, mais nous saurons quoi faire pour nous défendre «  a déclaré Gafni.
Gafni a essayé de contacter la direction de Facebook et après avoir échoué, il a consulté des sources professionnelles à la Knesset et a décidé d’organiser un débat urgent au Comité de la technologie des sciences. Il souhaite dans un premier temps résoudre son problème personnel mais également aider d’autres personnalités publiques ou des citoyens qui peuvent être confrontés à un problème similaire.
Mais Gafni ne va pas se contenter d’une liste d’invités standard. Il a décidé d’aller encore plus loin en envoyant une lettre à Mark Zuckerberg lui-même. Il souhaite que le fondateur de Facebook participe à la discussion en vue d’informer les législateurs israéliens sur la façon dont Facebook traite ce type de cas.
L’appel a été envoyé au PDG de Facebook par le conseiller médiatique de Gafni, Yerach Toker.
Gafni a écrit dans sa lettre : «Pour le distingué M. Zuckerberg, j’ai l’honneur de vous inviter à la Knesset israélienne à participer à une discussion approfondie sur la défense des droits civiques à l’ère du réseau social Facebook.
« Il ya quelques jours, j’ai découvert que l’imposteur avait ouvert un profil Facebook avec mon nom. Je l’ai signalé, mais le profil est toujours actif. Je ne suis pas seulement préoccupé pour moi-même. Je me demande comment un citoyen ordinaire peut se protéger de tel méfait, qui peut nuire à lui et à sa famille. Je vous demande de venir prendre part à cette discussion sérieuse. Je serais heureux de vous avoir comme invité d’honneur à la Knesset « .
Alors Mark Zuckerberg ou pas à la Knesset ? Réponse dans quelques jours.
Jeremy Gozlan pour Tel-Avivre-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles