dimanche 27 octobre 2013

Espionnage d’Angela Merkel. Barack Obama savait depuis 2010

 © Reuters

Le chef de l’Agence de sécurité américaine (NSA) avait informé Barack Obama d’une opération d’écoute des communications d’Angela Merkel dès 2010.

Selon le journal Der Spiegel, le téléphone d'Angela Merkel figure en effet sur une liste établie par un service spécial de la NSA, le "Special Collection Service". Il y figurait sous le code "GE Chancellor Merkel". Elle y est depuis 2002, soit trois avant qu'elle soit élue Chancelière.

Dans un document cité par le magazine, il est indiqué que la NSA dispose d'une "antenne d'espionnage non recensée légalement" au sein de l'ambassade des Etats-Unis à Berlin". La mise au jour de cette antenne "nuirait gravement aux relations des Etats-Unis avec un autre gouvernement", est-il écrit.

"Les écoutes seraient effectuées par un centre d'écoute baptisé Special Collection Service (SCS)", sous la responsabilité conjointe de la NSA et de la CIA et qui opérerait"dans les ambassades et les consulats américains à travers le monde, le plus souvent en secret", écrit le quotidien. Le Süddeutsche Zeitung tire ses informations de documents fournis par Edward Snowden, l'ancien consultant de la NSA à l'origine de révélations sur les activités d'espionnage des Etats-Unis dans le monde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles