samedi 8 juin 2013

Laurent Fabius en Tunisie

Laurent Fabius en Tunisie:

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius est venu en Tunisie le 14 mai 2013, afin d'évoquer avec les autorités tunisiennes tous les aspects de la relation bilatérale et la prochaine visite du président François Hollande.
JPEG - 49.5 ko
Photo Mohamed Hammi

Entretiens de haut niveau

Au cours de ce déplacement, le ministre a rencontré le président de la République Moncef Marzouki, le chef du Gouvernement Ali Larayedh, le président de l'Assemblée nationale constituante Mustapha Ben Jaafar et le ministre des Affaires étrangères Othman Jarandi. Il s'est entretenu également avec les représentants des principales forces politiques engagées dans le processus de transition.
Laurent Fabius a porté aux Tunisiens un message d'amitié, de confiance dans le processus de transition et de solidarité. Il a souligné le nécessaire esprit de responsabilité qui doit prévaloir entre toutes les parties tunisiennes, afin que la transition soit menée à son terme de manière pacifique et démocratique.
La France, qui est le premier partenaire de la Tunisie, ne ménage aucun effort pour soutenir ce pays ami qui, depuis deux ans, a inspiré les changements historiques à l'œuvre dans le monde arabe.



Conférence de presse

PDF - 84.9 ko
En fin d'après-midi, Laurent Fabius a reçu les médias tunisiens ainsi que les correspondants de la presse française et internationale :
« Le message que je suis venu porter à mes amis tunisiens est un message d'amitié, un message de confiance et un message de solidarité. L'amitié, c'est tout simplement le lien qui existe entre le peuple tunisien et le peuple français. Ce n'est pas inutile de rappeler que pour nous les Tunisiens sont des amis, des proches. Et beaucoup de choses, dans un monde qui est dur, sont liées à l'amitié. »
« Il n'y a pas autant de touristes que nous le voudrions mais il y a plus de Français que d'Allemands, de Britanniques et d'Italiens réunis. Cela dit, nous voulons qu'il y ait encore plus de touristes et vous auriez dû m'entendre tout à l'heure sur une chaîne de télévision française vanter la beauté de la Tunisie. »
« Lorsque nous sommes intervenus au Mali, ce n'est pas la France qui est intervenue mais c'est l'ensemble de la communauté internationale, parce qu'on ne peut pas admettre que des groupes terroristes prennent en otage tout un pays. Lorsque, l'autre jour, l'ambassade de France a sauté à Tripoli, elle n'a pas sauté toute seule ! Cela veut dire qu'il y a des groupes qui ne sont pas si loin. Donc, c'est un souci pour toutes les démocraties. C'est vrai pour la France, c'est vrai pour la Tunisie. Cela concerne d'une manière générale l'ensemble de l'Afrique, pas seulement l'Afrique du Nord. »
Cliquez ICI pour lire le texte intégral de la conférence de presse.
JPEG - 73.9 ko
Cliquez pour lire le texte intégral.

Rencontre avec la communauté française

À l'issue de son déplacement, le ministre s'est adressé aux représentants de la communauté française installée en Tunisie, qui compte de nombreux binationaux :
« Je suis venu dire un message tout à fait simple. C'est un message d'amitié, vis-à-vis de la Tunisie. La France aime la Tunisie. C'est un message de confiance. Nous savons que tout n'est pas facile, et vous le savez encore mieux que moi, mais nous avons confiance dans le futur de la Tunisie, dans ce qu'elle a commencé à faire. Et c'est un message de solidarité. »
« Il se pose cependant la question de la sécurité. La question, c'est comment est-ce que les démocraties font face au terrorisme international. C'est une des questions dont j'ai beaucoup parlé avec le Premier ministre et le président de la République, cet après-midi, parce qu'il n'est pas possible, face à des groupes qui sont internationalisés, organisés, richissimes malheureusement, que les démocraties y aillent "gamberges au vent", en pensant qu'elles vont s'en sortir comme ça. »
« Lorsque le président de la République viendra, il annoncera un certain nombre de choses, les visites présidentielles ont en particulier cette utilité. »
« Nous pensons nous, en tant que gouvernement français, que la Tunisie est un partenaire solide et que nous avons bien l'intention de ne pas le laisser tomber. »
Cliquez ICI pour lire le texte intégral du discours.
JPEG - 100.5 ko
Cliquez pour lire le texte intégral

Album photo de la visite

- Cliquez ICI pour regarder l'album photo de la visite de M. Laurent Fabius en Tunisie, le 14 mai 2013.
- Photos des entretiens politiques sur France diplomatie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles