vendredi 10 mai 2013

Les top-modèles éthiopiennes sur la route du succès

En février de cette année, pour la première fois, une reine de beauté éthiopienne a gagné le concours de Miss Israël. Cette victoire reflète une tendance croissante en Israël, de plus en plus de possibilités d’exposition et de promotion s’ouvrant à la beauté locale éthiopienne.

Les défilés de mode, les scéances photo, les couvertures de magazines

« Je pense que ce concours de beauté gagné par cette jeune fille a donné de l’espoir pour les filles éthiopiennes, pour venir, se montrer et croire en elles, même dans ce pays », a déclaré Maor Pinchasi, mannequin de l’agence TLV-models.

« Si vous m’aviez demandé par le passé si je pouvais réussir ici, en tant que mannequin en Israël, je vous aurais répondu que cela serait très dur. Mais maintenant, je vois tous ces mannequins éthiopiennes dans les magazines et cela m’inspire », dit pour sa part Talia Yagzow. « Peut-être que moi aussi je peux le faire. »

Des milliers de Juifs éthiopiens ont émigré en Israël durant les années 1980 et le début des années 1990, et sont devenus au fil des ans une composante importante de la société civile israélienne, qu’il s’agisse du service militaire, de la politique, de l’éducation et maintenant du milieu de la mode et du mannequinat.

« Nous avons pu voir l’évolution durant ces dernières années », dit Pinchasi. « Vous pouvez voir beaucoup de mannequins éthiopiens et noirs acquérir de l’expérience, et c’est un grand pas pour Israël parce que nous sommes tous égaux. »

« En Ethiopie », ajoute le mannequin Smadar Rada, « ce sont les même personnes et les mêmes couleurs, les mêmes chances de réussir. Ici, je me sens unique parce que ma couleur est unique. »

Les défilés de mode, les scéances photo, les couvertures de magazines deviennent progressivement des pratiques courantes pour ces jeunes Ethiopiennes, et ces mannequins se sentent de plus en plus encouragées par cette nouvelle tendance, fières d’appartenir à un état qui leur donne d’égales chances de réussir. « Cela montre qu’en Israël, nous avons la chance de réussir, et cela m’incite a travailler dur », déclare Smadar Rada.

Combinant de grandes aspirations et une forte volonté de travailler, ces jeunes filles, comme d’autres, réussissent définitivement leur marche vers le succès, ici en Israël et peut-être plus tard à l’échelle de la planète.

Tel-Avivre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles