lundi 1 avril 2013

Manif pour tous du 24 mars : les « photos secrètes confisquées par la police »


photoL’information circule sur internet que les manifestants de la Manif Pour Tous étaient 1.8 million, selon les photos prises depuis l’hélicoptère de la préfecture qui ont été « confisquées par la police ».
Ce qui a été confisqué, ce ne sont pas les photos, mais la voix des Français. Qui put croire que les socialistes, jadis défenseurs acharnés, piétineraient le peuple avec tant de nonchalance ? François Hollande, lors de son intervention sur France 2 jeudi 28 mars, fit comme si elle n’avait pas existé. Quelle frigidité cérébrale.

En 2006, alors qu’il portait une casquette d’opposition, le bonhomme que les médias américains comparent à un lapin paralysé devant les phares d’une voiture disait ceci : (lors des manifestations contre le CPE, le contrat première embauche) :
Quand il y a des milliers et des milliers de citoyens, jeunes ou moins jeunes, quand toutes les organisations syndicales, représentées sans exception, quand de nombreuses associations d’étudiants et de parents d’élèves, sont aussi mobilisés, à quoi sert d’attendre la prochaine manifestation ? (… ) il suffirait d’un mot, un seul, que le pouvoir hésite à prononcer : l’abrogation. C’est un gros mot pour la droite. Mais quand on a fait une erreur, il faut savoir l’effacer.
Comme l’audiovisuel Français est tenu en laisse, voici le reportage d’un média plus libre, « La voix de la Russie » :


Je ne peux pas vous rendre la démocratie confisquée, alors je vous livre les photos « supprimées » :
11-max
Voici le lien vers les photos :
Et ici, sur leMonde.fr, qui a fait du bon travail en plaçant les photos sur une carte interactive :
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles