dimanche 31 mars 2013

L’Arabie saoudite envisage de censurer Twitter





L’Arabie saoudite envisage de demander aux utilisateurs de Twitter de fournir nécessairement leurs données personnelles afin de pouvoir contrôler leurs messages et empêcher la mise en ligne de certains d’entre eux, a annoncé samedi l’agence Reuters, citant le quotidien saoudien Arab New Daily.
Plus tôt cette semaine, les autorités du pays ont menacé de bloquer les messageries en ligne et les services de téléphonie internet tels que Skype, Viber et WhatsApp si leurs propriétaires refusaient de fournir les instruments nécessaires pour contrôler le contenu des utilisateurs.
L’Arab News Daily, qui appartient au prince héritier Salman bin Abdel-Aziz, ne précise pas de quelle manière les autorités limiteront l’accès des utilisateurs au réseau de microblogs.
Très populaire en Arabie saoudite Twitter constitue une plateforme de discussions portant sur les thèmes les plus variés allant de la religion jusqu’à la politique. Or, selon le gouvernement, certains utilisateurs font courir des bruits et de fausses informations sur la situation dans le royaume et les méthodes utilisées par la police pour la maîtriser.
Deux défenseurs des droits de l’Homme saoudiens ont récemment été condamnés à des peines de prison sévères pour avoir utilisé Twitter en vue de critiquer le gouvernement.
RIA Novosti

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles