samedi 1 décembre 2012

Appel de la Tunisie :dénonce l’attitude du gouvernement qui ne tolère ni critique ni conseil


Le mouvement « Nidaa Tounes » s’est déclaré, samedi, profondément préoccupé face à la dégradation de la situation socio-économique en Tunisie notamment dans les régions déshéritées. Dans une déclaration issue de la réunion du bureau exécutif du mouvement tenue vendredi, sous la présidence de Béji Caïd Essebsi, Nidaa Tounes se dit, également, inquiet du non-respect des grandes échéances politiques de la deuxième phase de transition. La rupture du dialogue, estime le parti, a contribué pleinement à la montée de la tension notamment à Siliana face à « l’attitude du gouvernement qui ne tolère ni critique ni conseil ». Il dénonce, également, l’attitude du gouvernement qui a usé sans retenue de la violence, ce qui a fait plusieurs blessés parmi les habitants de Siliana. Le Mouvement plaide toujours en faveur de la constitution d’un gouvernement réduit composé de compétences nationales indépendantes loin de la politique des quotas, l’objectif étant de garantir la neutralité de l’administration et des mosquées dans le droit-fil de la réussite de la deuxième phase transitoire. Le projet de loi portant exclusion des rcdistes de la vie politique est dépourvu de toute base juridique, politique et déontologique, estime le parti qui rejette ce projet en bloc. Sur un autre plan, le mouvement fait remarquer que l’alliance avec le Parti Républicain et la Voie sociale et démocratique est motivée par le rapprochement positif avec ces partis démocratiques, précisant que cette alliance est appelée à s’élargir au Parti socialiste et au parti du travail patriotique et démocratique. Dans cette même déclaration, Nidaa Tounes félicite la Palestine, autorité et peuple pour son accession au statut d’Etat observateur de l’ONU, faisant remarquer que cet acquis constitue un nouveau pas sur la voie de la reconnaissance internationale de l’Etat palestinien. (TAP)
Protostar: Appel de la Tunisie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles