mardi 25 décembre 2012

La Russie tiendra des manœuvres navales en Méditerranée (état-major)

La Russie tiendra des manœuvres navales en Méditerranée (état-major)

Des bâtiments de guerre des quatre flottes russes ont mis le cap sur la Méditerranée pour prendre part à des manœuvres dans cette région très importante pour les intérêts géopolitiques de la Russie, a annoncé mardi à RIA Novosti un responsable de l'état-major général russe.

"Cette région de l'océan Mondial est très importante pour les intérêts géopolitiques de la Russie, y compris parce qu'elle abrite une base d'entretien et de ravitaillement de bâtiments de guerre russes à Tartous. Ce n'est pas sans raison que cette région a été choisie pour accueillir des exercices navals", a déclaré le représentant de l'état-major général interrogé sur l'objectif de la concentration de nombreux navires russes en Méditerranée.

Selon lui, les navires prendront part à des exercices de lutte contre les aéronefs, les bâtiments de surface et les sous-marins. Ils apprendront en outre à mieux coordonner leurs actions au sein d'un groupe naval. Le programme des manœuvres prévoit des visites dans des ports étrangers, y compris dans le port syrien de Tartous.

L'interlocuteur de l'agence a évité de répondre à la question de savoir si des matériels de guerre destinés à l'armée syrienne se trouvaient à bord des grands navires de débarquement qui faisaient route vers Tartous.

"Le principal objectif est de remplir les missions fixées par le commandement et de tenir des manœuvres", a souligné le représentant de l'état-major général.

La Marine russe compte quatre flottes: la Flotte de la mer Noire, la Flotte de la Baltique, la Flotte du Nord et la Flotte du Pacifique. Lors des manœuvres, chacune d'entre elles sera représentée par des détachements comprenant trois à cinq bâtiments de guerre.



Alter Info l'Information Alternative

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles