mardi 11 décembre 2012

Israël-Palestine: le pari de Khaled Mechaal



 Le chef du mouvement islamiste palestinien Hamas, Khaled Mechaal, qui avait choisi l’exil à la suite de la Guerre des Six jours en 1967, est retourné pour la première fois dans les territoires palestiniens. Il s’est rendu à Gaza à l’occasion du 25e anniversaire de son mouvement pour y faire une déclaration inattendue revendiquant la totalité de la Palestine du mandat britannique. Ces propos nous ramènent plusieurs années en arrière: «La Palestine, de la mer Méditerranée au fleuve Jourdain, du nord au sud, est notre terre et notre nation, dont on ne peut céder ni un pouce ni une partie. Nous ne pouvons pas reconnaître de légitimité à l'occupation de la Palestine ni à Israël.»

Double discours Les dirigeants israéliens interprètent ce discours comme une déclaration de guerre qui leur fait regretter de l’avoir sauvé de l’empoisonnement en 1997 alors qu’il se trouvait à Amman. Khaled Mechaal a pris de surprise la classe politique israélienne car sa rupture avec Bachar el-Assad, son départ de Damas et son installation au Qatar avaient été interprétées comme une volonté d’adopter une position moins belliqueuse. Certains dirigeants israéliens, avec les encouragements du Qatar, avaient acté son éventuelle arrivée à la tête du peuple palestinien réunifié préférant traiter avec un homme fort, de la mouvance des Frères musulmans, capable de neutraliser les extrémistes islamistes. La chaîne libanaise du Hezbollah El-Manar a par ... Lire la suite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles