mercredi 12 décembre 2012

États-Unis : Un représentant républicain demande la rupture des relations financières avec la Tunisie

Le représentant républicain Frank Wolf a exhorté, mardi, le Département d’Etat à rompre les relations financières avec la Tunisie jusqu’à ce que le FBI soit autorisé à interroger l’unique suspect en détention, impliqué dans l’attentat de Benghazi qui a fait quatre tués, tous des Américains. Les autorités tunisiennes ont rejeté les demandes répétées du FBI pour interroger le tunisien Ali Harzi, qui a été arrêté à la frontière turque, après l’attaque du 11 septembre, avant d’être renvoyé dans son pays d’origine. «Ces retards inutiles et sans fondement sont inexcusables et démontrent que la Tunisie n’est pas un ami ou un allié des Etats-Unis,” a écrit Wolf, dans une lettre adressée, le 11 décembre, au secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton. “Comment est-il possible que la Tunisie reçoive plus de 300 millions de dollars des contribuables américains tout en obstruant les efforts du FBI pour enquêter sur la mort de quatre Américains?”, s’est-il demandé. Wolf a estimé que l’arrêt des concours financiers enverrait un “signal fort” à la Tunisie. Il a ajouté: «Si vous ne parvenez pas à couper cette aide, je vais prendre les mesures législatives appropriées pour mettre fin à l’aide américaine à la Tunisie.” La semaine dernière, Wolf a présenté une résolution visant la création d’un comité de la Chambre de chargé d’enquêter sur l’attaque et la réponse de l’administration, similaire à ceux mis en place , lors de l’affaire du Watergate et des scandales Iran-Contra, dans les années 1970.
African Manager

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles