samedi 24 novembre 2012

Tunisie : Quel maillot pour cet été ? Un Trikini ! ou Un Burkini !



Tunisie : Quel maillot pour cet été ? Un Trikini ! ou Un Burkini !
La mode cet été sur les plages ? Ce sera peut-être le Trikini ou le Burkini. Vous avez certainement remarqué cet ovni de l’industrie du maillot à la télévision : on a l’impression que c’est un deux-pièces, mais vu de devant, le haut est en triangle à nouer autour du cou, lié au bas par des boucles dorées, des strass ou des perles. Le trikini se portera donc cet été sur les plages privées et autres piscines de la jet-set . Détail : à porter pour se promener sur la plage mais pas pour bronzer sous peine de voir les traces des anneaux ou des perles sur la peau… Cet été, les tendances des maillots de bain ont bien évolué. Une promenade dans la capitale et ses environs s’impose : toutes les boutiques de vêtements et accessoires se sont passé le mot, l’été sera chaud ! Et pour cause, la multitude de styles et de teintes qui sont consacrée aux maillots de bain féminin et même masculin.
 
C’est un autre phénomène de mode un peu différent du bikini… Le maillot spécialement conçu pour les femmes voilées ! L’idée est celle de Mohammed Chahine, un styliste turc. Le principe : une combinaison – collants et tunique à manches longues – complètement imperméable avec foulard intégré élastique qui tient autour du visage (un peu comme les bonnets de piscine, plus large derrière pour ranger les cheveux). Le must : un cordon qui serre aux poignets.
Parfois le Trikini est une véritable Burqa qui cache tout le corps et ne laisse voir que la mer. On l’appelle aussi le Burkini! L’autre solution est celle du tourisme «off short»: des zones interdites aux musulmans, ouvertes aux étrangers. Des ghettos du bien être derrière des pays de restrictions. Dans quelques semaines, les islamistes élus devront faire leurs choix. On verra donc.   

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles