samedi 29 juin 2013

Les Etats-unis autorisent leurs agents à quitter l’Egypte



Les Etats-Unis autorisent leurs agents en Egypte à quitter le pays en raison des violents affrontements qui secouent la pays depuis vendredi 28 juin.
Les violents heurts qui ont éclaté vendredi entre partisans et opposants du président égyptien l’islamiste Mohamed Morsi à Alexandrie dans le nord-ouest du pays, ont poussé les États-Unis à autoriser certains de leurs agents sur place à quitter le pays.
Selon un communiqué du ministère américain des Affaires étrangères publié le 28 juin, le département d’État a autorisé un nombre limité d’employés gouvernementaux et leurs familles à quitter l’Égypte en raison des « troubles politiques et sociaux qui s’y déroulent ». Le département d’État exhorte également les ressortissants américains se rendant en Égypte ou ceux qui y résident à reporter leurs voyages et à rester extrêmement vigilants pour leur propre sécurité.
Un Américain avait été tué lors des heurts ce vendredi, ce qui porte à trois morts le bilan des violences dans la ville, selon la télévision d’État et des sources médicales et de sécurité de plus de cent personnes blessées à Alexandrie lors des affrontements.
Les blessés ont été transférés à l’hôpital. Les heurts avaient éclaté lors de manifestations rivales à Alexandrie, qui est la deuxième ville d’Égypte. Les manifestations rivales avaient rassemblé des dizaines de milliers de personnes à travers tout le pays spécialement à la grande place Tahrir au Caire.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles