dimanche 16 juin 2013

Le Krav Maga de plus en plus enseigné dans l’armée israélienne

Le Krav Maga – signifiant “combat rapproché” en hébreu – apparait dans les années 1930, lorsqu’Imrich Lichtenfeld, juif tchécoslovaque, invente la méthode d’auto-défense visant à combattre l’antisémitisme de sa ville d’origine, Bratislava. Après avoir déménagé en Israël en 1940, lors du mandat britannique, il rejoint la pré-étatique force de défense Haganah, où il forme les unités d’élite à utiliser cette forme de combat fondée sur ses connaissances en boxe et en lutte. Suite à la fondation de Tsahal en 1948, cette méthode évolue pour devenir un système d’auto-défense complexe et se répand alors à travers le monde.
L’objectif du Krav Maga est d’apprendre à se défendre en un minimum de temps de formation. Le sport est en perpétuelle évolution. On y retrouve toutefois un grand nombre de techniques de combat issues de la boxe pieds-poings, du jiu-jitsu et de la lutte. La méthode devant être intégrée rapidement pour la formation des soldats, elle ne s’appuie pas sur des qualités physiques particulières et n’est donc pas réservée à des troupes d’élites.
Démonstration de Krav Maga
Démonstration de Krav Maga
La simplicité est déterminante. Le Krav Maga est basé sur les réflexes et la rapidité d’action. Il inclut des coups de poing puissants, des coups de coude, des coups de genou issus de la Boxe Thaï, des coups de pied bas, de la lutte, des défenses et des désarmements contre couteaux, armes de poing et d’épaule et de nombreux exercices développant la condition physique.
 ”Nous commençons à former au Krav Maga non plus seulement les unités d’élite et les brigades de reconnaissance, mais aussi des brigades d’infanterie régulière”, explique le colonel Oren Gil.
Selon le colonel Gil, les corps d’infanterie devraient très bientôt intégrer le Krav Maga dans leurs formations. Cet ajout permettra aux soldats de retourner dans leur  unité avec des capacités suffisantes pour former leurs camarades.
“Un soldat combattant, qu’il soit d’une unité d’élite ou d’infanterie régulière, est seul à affronter l’ennemi”, explique le colonel Gil. “L’autre arme dont il dispose est son corps – son habilité physique. Les exercices de Krav Maga contribuent énormément à sa flexibilité et à sa rapidité tout en le façonnant.”
La popularité du Krav Maga dépasse aujourd’hui les frontières de l’Etat d’Israël. Des centaines de clubs enseignent cet art martial israélien dans le monde entier, notamment aux femmes qui y voient un moyen d’auto-défense contre d’éventuels agresseurs.

Découvrez, gratuitement, ces deux leçons de Krav Maga présentées par une instructrice de Tsahal :




Prenez vos infos à la source – Rejoignez-nous sur Facebooket suivez le fil info de Tsahal en français sur Twitter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles