dimanche 12 mai 2013

5 faits que vous ignoriez sur les frontières israélo-libanaise et israélo-syrienne

Le nord d’Israël est l’une des régions à la fois les plus complexes et les plus  fascinantes dans lesquelles Tsahal opère. Découvrez 5 faits que vous ignoriez sur ces frontières.
  • L’Unité d’alpinisme : il s’agit d’un commando spécialement entraîné à opérer dans un environnement montagneux et dangereux, rare en Israël, dans des conditions météorologiques extrêmes..
Unité d'Alpinisme
L’unité a été créée en 1974, suite aux évènements de la Guerre du Kippour. L’armée syrienne s’était emparée du Mont Hermon, une position stratégique pour Israël puisqu’il s’agit du le plus en altitude de son territoire.
Depuis, ce commando spécial est considéré comme l’une des unités les plus prestigieuses de l’armée israélienne. Elle est composée de soldats réservistes qui servent dans des unités d’élite pendant leur service militaire régulier comme l’unité Egoz ou l’unité d’élite de la Brigade Golani.
  • Rosh Hanikra : cette ville est située sur la frontière entre Israël et le Liban. Elle abrite également l’une des plus belles réserves naturelles du pays.
Rosh Hanikra
  • Le Bataillon Herev : exclusivement composé de soldats druzes, il est spécialisé dans la protection de la région nord du pays et effectue la plupart de ses entraînements sur le Plateau du Golan. Le Bataillon ‘Herev’ est un bataillon combattant d’infanterie unique en son genre puisqu’il est constitué exclusivement de soldats originaires de la communauté druze. Aujourd’hui, 83% des Druzes choisissent de s’enrôler dans Tsahal, dont la plupart dans des unités combattantes.
Herev Tsahal
Ce pourcentage est bien plus élevé que celui des Juifs israéliens qui rejoignent les rangs de Tsahal. Parmi les Druzes qui servent dans une unité combattante, 87% s’enrôlent dans le Bataillon ‘Herev’, un bataillon qui effectue des missions de sécurité de routine.
  • L’unité Egoz : spécialisée dans la guérilla, le combat en terrain difficile, le scoutisme, le camouflage et les techniques d’embuscade, elle a reçu de nombreuses citations (décorations militaires) du chef d’état-major.
Unité Egoz
Unité Egoz
Leur entraînement comprend une formation à la navigation, un entraînement en terrain neigeux, une formation au contre-terrorisme, une formation au parachutisme, etc. Les soldats de l’unité ont rempli dans le passé des missions spéciales en plein territoire libanais. 
  • Le Hezbollah : l’organisation terroriste shiite contrôle la majorité des villages du Sud-Liban. Malgré la présence de la FINUL, il y assoit son pouvoir sur une population civile prise en tenaille. Une maison civile sur dix sert de cache d’arme au Hezbollah. Avant 2006, l’organisation opérait ouvertement au Sud Liban. Aujourd’hui elle s’est réarmée, et dispose d’infrastructures modernes. Le Hezbollah a appris à se cacher parmi les civils.Au terme de la Seconde Guerre du Liban, le Conseil de Sécurité a adopté la résolution 1701 appelant notamment au non réarmement du Hezbollah.
Arsenal saisi au Hezbollah lors de la seconde guerre du Liban
Arsenal saisi au Hezbollah lors de la Seconde Guerre du Liban

Le Hezbollah a directement violé les closes de cette résolution en se réarmant et en se renforçant par l’acquisition d’armes provenant des régimes syrien et iranien. “Le Hezbollah s’inquiète de la fragilité de l’axe Iran-Syrie et a peur de se retrouver isolé stratégiquement”, a récemment déclaré le chef d’état-major de Tsahal Benny Gantz.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles