mercredi 24 avril 2013

Qatar prévoit de renverser le régime saoudien


L'Arabie monarchie saoudienne sera renversé par le Qatar très bientôt, une conversation confidentielle divulguée par le Premier ministre Cheikh Hamad bin Jassem Al Thani du Qatar a révélé.

Le Premier ministre Cheikh Hamad bin Jassem Al Thani du Qatar {PressTV}

Selon un fichier audio qui est allé virale sur Internet, le premier ministre dit que les troupes qataries occuperaient Qatif dans la Province orientale et le régime Al Saud va se désintégrer.

«Le régime du roi Abdullah bin Abdul Aziz Al Saud est épuisé et incapable de contrôler le pays et l'armée ne peut pas affronter les changements à venir», at-il affirmé.

Les remarques ont été faites comme les gens de Qatif ont organisé des rassemblements de protestation pour exiger la liberté et l'égalité au cours des derniers mois.

Connexe: NewsRescue- Boko Haram liés au Qatar, les puissances occidentales
Le Qatari premier ministre a également révélé que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne voulait lui faire rapport à eux sur la situation en Arabie Saoudite.

«Ils veulent se débarrasser du régime saoudien alors qu'ils ont peur de tout nouveau régime islamique dans la région", a déclaré cheikh Hamad.

"Par conséquent, le Qatar a profité pour transférer des bases militaires américaines à son pays", at-il ajouté.

Cheikh Hamad a déclaré Qatar a également été en mesure de réduire progressivement la domination de l'Arabie saoudite dans la région et s'imposer sur les pays arabes.

Qatari état-run nouvelles chaînes Al Jazeera a refusé de commenter sur le clip audio.

Responsables qataris n'ont pas confirmé le rapport lors de Press TV contacté l'ambassade du Qatar à Téhéran.

C'est alors que plusieurs nouvelles agences en langue arabe ont couvert l'histoire.

Press TV ne peut pas vérifier de manière indépendante l'authenticité de ce rapport.

-

Mise à jour , 27 Décembre 2011,
Qatar troubles ravitaillement en Arabie Saoudite
Un éminent militant politique dit que la monarchie du Qatar cherchent à accroître l'instabilité en Arabie Saoudite en encourageant les protestations et les membres de la famille royale et militaire corruption.

Press TV a réalisé une entrevue avec Ali Al-Ahmed, directeur de l'IGA, afin de discuter de la question.

Ce qui suit est une transcription de l'entrevue.

Press TV: Dans le fichier audio, qui est allé virale sur Internet, le Premier ministre du Qatar affirme que son pays va renverser le régime saoudien. Press TV contacté l'ambassade du Qatar ici à Téhéran, mais ils ont refusé de commenter. Que pensez-vous des remarques par le cheikh Hamad bin Jassem Al Thani? Quels changements sont en vue dans les pays arabes du Golfe Persique?

Al-Ahmed: En fait, ce film a été tourné à Damas en Avril 2008. Et il comprenait deux bandes qui comprenaient des remarques aussi par l'émir du Qatar à la fin du dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, que le régime d'Arabie saoudite va s'effondrer à cause du monarque vieillissant qui ne permettent pas aux jeunes princes ont le pouvoir.

Il est très clair pour moi que la monarchie du Qatar lui-même envisage, à l'appui, le recrutement et la cour de nombreux membres de la famille régnante et aussi de l'armée saoudienne afin de répéter le scénario libyen en Arabie saoudite, et peut-être même de reprendre une partie de l'Arabie saoudite que l'Arabie saoudite a enlevé Qatar, peut-être même avoir une certaine influence ou un contrôle sur les champs de pétrole dans la région orientale.

Cela permettra d'accroître la taille et l'influence de la monarchie du Qatar. Je crois qu'ils se sentent en confiance, ils sentent qu'ils peuvent le faire. Et ils le font. Ils l'ont fait en Libye et ils essaient de faire la même chose en Syrie.

Peut-être que l'Arabie saoudite sera le prochain projet pour le Qatar. C'est un pays qui a dépensé de l'argent pour faire même un film appelé «or noir» pour, au fond, donner ce message.

Press TV: Dans l'enregistrement, le Premier ministre du Qatar affirme que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ". veulent se débarrasser du régime saoudien alors qu'ils ont peur de tout nouveau régime islamique dans la région" Est-ce que cela signifie Washington et Londres sont contre la révolution populaire en Arabie Saoudite, mais ils vont soutenir une intervention militaire ou d'un coup par le Qatar en Arabie Saoudite?

Al-Ahmed: Je pense que nous avons vu en Libye. Le gouvernement libyen a réussi à convaincre l'Occident - la France et les Etats-Unis, en particulier - de soutenir certains éléments en Libye qui sont les islamistes et ont même des membres d'Al-Qaïda à un moment donné.

Alors, peut-être la même chose se produira en Arabie saoudite, où les alliés de Qatar, en Arabie Saoudite joueront un rôle de premier plan dans l'évolution de ce pays. Si cela se produit, nous allons voir un éclatement du pays.

Et le Qatar sera responsable de cette rupture, parce que c'est le meilleur scénario pour les Qataris. Ils aimeraient voir une Arabie Saoudite divisé, un affaiblissement de l'Arabie Saoudite pour la puissance de Qatar sera suprême dans cette région.

Press TV: M. Ahmad, qui dépend fortement de la façon dont la situation est quand nous parlons pays.

Encore une fois, selon l'enregistrement, le premier ministre du Qatar a déclaré: «Le régime du roi Abdullah bin Abdul Aziz Al Saud est épuisé et incapable de contrôler le pays, et que l'armée ne peut pas faire face aux changements à venir." Comme c'est vrai est sa description de le régime saoudien?

Al-Ahmed: Je pense qu'il ya un peu d'exagération. Cependant, il est vrai que la monarchie est vieux et ne peut pas répondre aux pressions populaires. Nous avons vu une augmentation de mécontentement et un échec du gouvernement d'arrêter l'indignation des peuples.

Donc, il est bon dans le fait que l'Arabie saoudite va voir une plus grande instabilité. Cependant, je pense qu'il est exagéré au sujet de leur incapacité à garder tout ensemble. En ce moment, ils ont été en mesure de le faire. Je pense que cela va changer peut-être dans quelques mois, quand nous voyons une forte augmentation du mécontentement populaire. -PressTV


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles