dimanche 13 janvier 2013

La brigade des parachutistes a achevé sa formation interrompue pendant Pilier de Défense

Arborant leurs bérets et leurs chaussures rouges, les parachutistes ont conclu une semaine d’entraînements intensifs : une série d’exercices inhabituels qui ont démarré dans le nord d’Israël et qui se sont terminés la vallée du Jourdain pour préparer ces combattants aux opérations en profondeur en territoire ennemi. Pendant Pilier de Défense, la formation des soldats avait été brutalement interrompue pour qu’ils puissent participer à l’effort commun et remplacer des combattants partis à la frontière de Gaza.

6719683141_a4b6d592cf_b

La confrontation aux difficultés du terrain

Des centaines de parachutistes, des hélicoptères et de blindés ont été déployés pendant cinq jours pour un entraînement unique en son genre. Cette semaine a mis fin aux trois mois de formation intensive pour ces combattants, dernière période avant de devenir opérationnels sur le terrain. L’exercice a débuté au Mont Carmel et s’est terminé jeudi soir dans la vallée du Jourdain. Afin de tester la capacité de coopération avec les autres forces sur le terrain, des soldats et des chiens de l’unité Oketz (unité canine d’élite de Tsahal) et des soldats de l’armée de l’Air ont également participé aux entraînements.  Une grande partie des exercices de tirs ont eu lieu de nuit : un évènement rare pour les entraînements d’une brigade toute entière.

Des soldats triés sur le tas

6719684229_7758c1b540_b
Tout le monde n’intègre pas la brigade parachutiste. La première sélection est un test physique de plusieurs heures. Les soldats doivent ramper, courir, porter des brancards, tenir en équilibre avec un sac de sable posé sur la tête… Dès ses premiers jours d’entraînement dans l’unité, la recrue est incitée à faire preuve d’initiative, à prendre ses responsabilités et à apprendre à agir avec détermination et rapidité. Les examinateurs observent aussi la façon dont les soldats se comportent avec leurs camarades et leur état d’esprit. Des centaines de soldats se présentent aux épreuves et seuls quelques dizaines intègrent finalement l’unité.
Les heureux sélectionnés sont les héritiers d’une histoire riche : la brigade a réalisé par le passé des représailles, le parachutage sur la passe de Mitla dans le Sinaï, des raids et opérations spéciales, la bataille sur la Colline des Munitions et la libération du Mur Occidental pendant la Guerre d’Indépendance. Enfin la brigade prend part à la lutte compliquée que mène aujourd’hui Tsahal dans les régions de Judée-Samarie et de Gaza.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles