samedi 1 décembre 2012

Jurer ses grands dieux

Signification : Affirmer solennellement, avec de grandes protestations.
Origine : Expression française qui a connu une grande notoriété à partir du XVIIème siècle mais qui aurait existé dit-on depuis l’époque de La Fontaine qui l’aurait utilisé sous la forme « promettre ses grands dieux ». Elle a du atténuer selon le dictionnaire des expressions et locutions, jurer Dieu par l’allusion au polythéisme antique, et plus particulièrement aux grands dieux olympiens.
Exemple d’utilisation : L’époque des étrennes aura fini, que le livre ne sera pas prêt. Notez que votre légitime m’avait juré ses grands dieux du contraire, c'est-à-dire que nous paraîtrions au plus tard le jour de l’an de 1879 ! (G. Flaubert : Correspondances)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles