jeudi 6 décembre 2012

Fin du monde: la Première Ministre d’Australie « se battra jusqu’à la fin contre les zombies »

Lors d’une intervention à la télévision nationale, la première ministre d’Australie Julia Gillard à averti ses compatriotes de l’approche de la fin du monde attendue le 21 décembre. La vidéo de la déclaration a été tournée pour un programme de la radio Triple J destinée à un public jeune.

« A mes chers compatriotes australiens qui sont encore vivants, la fin du monde approche, comme l’a prédit le calendrier maya » dit Gillard, le visage sombre.
« Que le coup final soit porté par des zombies dévoreurs de chair humaine, de bêtes démoniaques de l’enfer ou par le triomphe de la K-pop, vous devez être persuadés d’une chose à mon sujet: je me battrai pour vous jusqu’à la toute fin », ajoute-t-elle. Cela tombe bien : selon certaines prédictions de Nostradamus rapportées récemment – auxquelles il n’est évidemment pas obligé de croire, surtout qu’il s’agit là aussi d’une complète parodie – le succès galopant du « Gangnam Style » de Psy, nouvelle icône de la K-pop, serait un signe annonciateur de l’apocalypse.
« Au moins, cela veut dire que je n’aurai plus à faire +Questions et Réponses+ », note-t-elle, en référence à une émission politique télévisée où les personnalités répondent aux questions d’auditeurs.  »Bonne chance à vous tous », conclut-elle sombrement.

L’Amérique centrale et le Mexique célèbreront le 21 décembre la fin d’une grande ère dans le calendrier maya (que des chercheurs situent plutôt au 23 décembre), un événement que certains associent à la fin du monde.
Pour commenter ses affirmations, elle a expliqué à d’autres médias que « nous aussi, les politiques, avons bien le droit de rire un peu de temps en temps… »
Jeremyah Albert ! JSSNews

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles