mardi 27 novembre 2012

Les Iraniens surpris, une fois de plus, en pleine crise de mythomanie
























L’Iran se vante régulièrement d’être capable de produire sans aide extérieur de nombreuses réalisations technologiques de pointe. Ces derniers temps, ils se vantaient entre autres de produire des drones de dernière génération, ces avions sans pilote dans lesquels les Israéliens excellent.
Plus tôt ce mois ci, ils se vantaient par exemple d’avoir effectué un essai réussi d’un nouveau drone à décollage et atterrissage vertical, et avait publié des photos censées prouver cela.


Mais voilà, le monde est petit, et rapidement la blogosphère s’est posée des questions en voyant lesdites photos. Un britannique tenant un blog sur l’aviation, Gary Mortimer avait par exemple exprimé de sérieuses réserves :  «Quand je l’ai vu, je savais que je l’avais vu avant, mais je ne pouvais pas savoir où». Mortimer a ensuite ajouté que les Iraniens pouvaient avoir acquis le drone ou des parties de celui-ci à des fins expérimentales, mais qu’il lui semblait très peu probable que celui ci soit, comme l’affirmait Téhéran, « 100% homemade ».
Et finalement, un bloggueur iranien vivant à l’étranger, le Dr Jabbar, a levé le lièvre : les médias iraniens n’avaient fait que publier la photo du drone créé par une université japonaise, probablement récupéré directement sur le site web de ladite université (on se demande, en passant, pourquoi ils ont ressenti le besoin de photoshoper les héoliennes présentes sur le toit du bâtiment).

Ces derniers temps, les Iraniens avaient également affirmé, toujours photos à l’appui, qu’ils avaient développé des drones d’un rayon d’action de 1000 miles, qui auraient été testés avec succés lors des derniers excercices militaires des Gardiens de la Révolution. Le Ministre adjoint de la Défense de l’Iran, Mohammad Islami, avait alors affirmé à l’agence Fars qu’ils en étaient à l’étape de l’installation de missiles sur lesdits drones. D’autres responsables militaires prétendaient que l’Iran travaillait sur un autre drone d’une portée de 2000 miles, capable d’atteindre Israël.

La question intéressante, étant donné le niveau de précision démontré par les missiles iraniens tirés depuis Gaza, et en prenant en compte que l’Iran a pour l’instant bien du mal à mettre en orbite des satellites de plus de 50 kilos, est de savoir comment ils comptent contrôler ledit drone…
Toutes ces histoires, sentant bon la mythomanie a plein nez, me font penser à un précédent, dont vous devez probablement vous souvenir tant il avait déclenché le rire et l’ironie sur internet :

Quel intérêt il y a-t-il à mentir, quand on est soit disant sûr de sa force ? La réponse est me semble-t-il contenue dans la question.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles