lundi 14 octobre 2013

L'Amour d'une honnête femme (1998)



huit femmes encore et le jour où leur quotidien bascule. Une série de nouvelles, qui abordent les caprices de l'amour, la passion, qui entraîne les protagonistes dans des sentiers imprévus, le chaos, les désirs surprenants et souvent drôles.

Dans cette nouvelle, la bonté et le renoncement sont poussés à l’extrême. Flora, enseignante dans une école de rang, est sur le point de se marier. Cependant, sa soeur étant malade, elle l’accueillera chez elle. Cette soeur charmera le futur mari et fera fausse couche après fausse couche, laissant à Flora la charge de s’occuper d’elle. Le mariage aura lieu, mais ce ne sera pas Flora qui sera l’élue. On devra sauver les apparences dans ce bled ontarien des années 60. Une infirmière prendra la relève auprès de la soeur et du mari. Après le décès de la soeur, il y aura un autre mariage, mais cette fois l’infirmière sera l’élue. Alice Munro nous tient en haleine dans cette nouvelle au style qui s’apparente à celui d’une autre Ontarienne, Miriam Toews, A Complicated Kindness (2004) que je vous recommande fortement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles