jeudi 11 juillet 2013

L’Egypte tire les oreilles de Moncef Marzougui



Le ministère égyptien des Affaires étrangères a exprimé jeudi 10 juillet par téléphone sa protestation aux dirigeants de certains pays africains à l’occasion de la proposition de Tunis de réunir d’urgence un sommet de l’Union africaine pour examiner la situation en Egypte, a annoncé le porte-parole de la diplomatie égyptienne Badr Abdelatty.
« L’Egypte a notifié aux pays africains sa vive protestation contre toute discussion portant sur la situation dans le pays », a déclaré M. Abdelatty.
Le Caire estime que « les événements en cours en Egypte constituent son affaire intérieure » et que « personne n’a le droit de s’ingérer dans les affaires intérieures d’un pays tiers ».
Le diplomate a également ajouté que l’Egypte avait autrefois proposé à l’Union africaine d’envoyer ses observateurs au Caire pour étudier la situation sur place au lieu de fonder ses décisions sur les informations émanant des médias.
Après le renversement du président islamiste Mohamed Morsi le 3 juillet dernier, l’Union africaine, réuni à Addis-Abeba, a suspendu la participation de l’Egypte à cette organisation en raison du « changement inconstitutionnel de pouvoir ».
De peur que le tsunami égyptien ne ravage son siège chancelant et boiteux , Moncef Marzougui ,le Provisoire président tunisien a proposé, sous ordre du gourou islamiste R,Ghannouchi , de réunir d’urgence un sommet de cette organisation panafricaine consacré à la situation en Egypte.
Suite à cette initiative, l’ambassadeur de la Tunisie au Caire a été convoqué au ministère égyptien des Affaires étrangères pour explications.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles