jeudi 20 juin 2013

Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l’usine, quelle différence?




La police recherchait aujourd’hui un nouveau-né de trois semaines que sa mère et sa grand-mère, des roms installés en région parisienne, ont avoué avoir vendu pour 15.000 euros, indique une source proche du dossier.
Les deux femmes ont été interpellées dans un camp de roms de Champs-sur-Marne, et mises en examen, la mère du bébé, âgée de 19 ans, pour délaissement de mineur de moins de 15 ans compromettant sa santé ou sa sécurité, la grand-mère de 37 ans, pour « provocation d’abandon d’enfant », a indiqué la source, confirmant des informations du Parisien.
Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.
Le nouveau-né aurait été vendu « pour la somme de 15.000 euros, retrouvée lors de l’interpellation » des deux femmes, a ajouté cette source. La petite fille était née le 29 mai dans un hôpital du département. Sa mère avait déjà un premier enfant, qui a été placé. La mère et la grand mère ont été incarcérées.
Le bébé n’a pas été encore retrouvé. Les bonnes poires du mariage pour tous se sont exclamé : « pourtant Mme Taubira nous avait dit que la GPA n’était pas au programme ». Ah ces Français qu’on peut rouler dans la farine…
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles