mardi 21 mai 2013

Tunisie : les jihadistes testent leurs limites



La tension monte entre le gouvernement et l’organisation la plus structurée de la mouvance salafiste jihadiste, Ansar ach’charia (les partisans de la Charia) qui a prévu d’organiser son troisième rassemblement national annuel dimanche à Kairouan. Peut-elle aller jusqu’à la confrontation et enterrer un processus de transition affaibli par les nombreux retards ?

Ansar ach’Charia est notamment mise en cause dans l’attaque de l’ambassade américaine le 14 septembre dernier. Suite à ces événements, son leader, Abu Iyadh, est entré dans la clandestinité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles