dimanche 12 mai 2013

Les femmes musulmanes, peuvent-elles faire imploser l’islam ?



believe_Allah_woman_06
Turkish Airlines a fait marche arrière sur son interdiction faite aux hôtesses de porter du rouge à lèvres vif.
Cette censure pour la liberté des femmes avait été jugée tellement intolérable que les femmes ont fait reculer les barbus, et Turkish Airlines est revenu sur sa décision d’interdire à ses hôtesses de porter des rouges à lèvres rouge sang.
Temel Kotil, le directeur de la compagnie aérienne a botté en touche et donner à croire que l’ordre avait été donnée par le bas de la hiérarchie et qu’il n’avait jamais exigé ces mesures. « Le personnel peut utiliser la couleur [de rouge à lèvre] qu’il veut. Cette mesure n’a pas été approuvée par la hiérarchie», a-t-il déclaré à Hürriyet.
i
Turkish Airlines avait initialement décidé que le rouge à lèvres et le vernis à ongles «portaient atteinte à l’intégrité visuelle» des hôtesse. «Un maquillage simple, soigné et dans les tons pastel est préférable», avait exigé la compagnie.
De nombreux Turcs s’étaient plaints sur Facebook, et comme il existe, en Turquie, des médias qui ne sont pas à la botte du pouvoir (une particularité que les Français ne connaissent pas) ils avaient reproché à Turkish Airline de s’islamiser.
Des femmes avaient posté sur Facebook des photos d’elles les lèvres peintes en rouge sang.
Sur la chaîne A9, la chaîne religieuse turque, voici comment apparaissent les musulmanes qui lisent des versets du coran aux téléspectateurs.
Didem_Rahvanci_1eylul2
553820_296149573833098_1439022821_n

Enfin, une campagne est menée sur internet, toujours en Turquie, afin de présenter un islam dont les femmes ont pris le pouvoir.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles