jeudi 10 janvier 2013

Exécution des trois femmes kurdes à Paris

les services secrets turcs impliqués
1de_e0198
Sakine Cansiz
Ce matin, nous indiquions que trois femme kurdes (1), Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Soylemez, ont été abattues d’une balle dans la tête (en fait, l’une d’elle a reçue une balle dans la nuque), dans la nuit de mercredi à jeudi, rue Lafayette à Paris, dans les locaux de l’institut kurde de Paris.
Notre confrère de JSS News révèle que selon une source de la DCRI, les crimes auraient été perpétrés par les services secrets turcs, qui sont donc actifs au cœur de Paris, alors que deux des trois femmes au moins étaient surveillées par le renseignement français.
Autant dire que la communauté du renseignement va tousser.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles