jeudi 13 décembre 2012

Israël réduit ses importations de 16% et augmente ses exportations



Le ralentissement économique qui ne fait qu’amplifier se voit dans les chiffres du commerce extérieur d’Israël.

Le Bureau central des statistiques (CBS) a annoncé aujourd’hui que les importations de marchandises (à l’exception des diamants, des bateaux et avions) a chuté de plus de 16% sur la période janvier/novembre 2012, par rapport à la même période en 2011. Ces chiffres tendanciels montrent une baisse claire et nette des importations.




Fret aérien israélien

En novembre seulement, les baisses des importations les plus importantes sont celles des matières premières (13.7%), du papier de l’acier et des autres métaux (18%) des produits chimiques et du bois (16%).


La baisse des importations a également été ressenti dans les biens de consommation, le principal moteur de croissance. Les importations de biens de consommation ont diminué de 5% entre janvier et novembre. Les importations de biens de consommation non durables (médicaments, aliments et boissons, vêtements et chaussures) ont diminué de 3,5% et les importations de biens durables (meubles, appareils électroménagers et les véhicules automobiles) a chuté de près de 8%. La baisse des meubles et appareils ménagers a été particulièrement forte.

Les importations de biens d’investissement (hors navires et les avions) a baissé de 15%, et les importations de machines et de matériel a chuté de 20%.

Les bonnes nouvelles viennent du côté des exportations industrielles, qui ont augmenté à un taux annualisé de 5%. Les exportations de haute technologie industrielle (soit la moitié du total des exportations industrielles) a augmenté à un taux annualisé de 36,1% en Septembre-Novembre (une moyenne mensuelle de 2,6%), tirée par les exportations pharmaceutiques (principalement par Teva Pharmaceutical Industries).

Salomé Kupfer – JSSNews

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles