vendredi 30 novembre 2012

Après Hitler et Khomeyni , les Pussy Riot en lice pour incarner la prestigieuse « Personnalité de l’année » du “Time”


Qui pour succéder à la figure du protestataire, élue Personnalité de l’année du Time en 2011 ?
Trois membres des Pussy Riot, Nadezhda Tolokonnikova et Maria Alyokhina, qui purgent actuellement une peine de deux ans de détention dans des camps réputés très sévères en Russie et Ekaterina Samutsevich, qui a été libérée en octobre, sont en lice pour obtenir le précieux titre parmi quarante autres personnes. Les Pussy Riot avaient été condamnées pour avoir chanté une « prière punk » dans une église orthodoxe en mars 2012.
« Pendant une année où tant de voix représentant la liberté et tant de dissidents ont souffert de châtiments sévères, le groupe de rock féministe Pussy Riot a payé très cher pour avoir exprimé un point de vue politique provocateur », explique le Time dans la fiche descriptive consacrée.
Telerama
Les Pussy Riot suivraient alors les traces de leurs illustre prédécesseurs, combattants inlassables de la liberté et de la dignité humaine :


Adolf Hitler en 1938


L’ayatollah Khomeyni en 1980

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles