dimanche 12 janvier 2014

L'impact sur l'image de Hollande...!


Interrogé vendredi par Le Figaro, le directeur général de l'Ifop, Frédéric Dabi, allait déjà dans le sens d'une faible répercussion. «L'impact sur la popularité du président sera, à mon avis, extrêmement marginal. Les Français font en effet la dictinction entre la vie publique et la vie privée. Ils demandent au personnel politique des résultats et de la proximité. Mais ils ne portent pas de jugement sur leur vie privée», affirmait Frédéric Dabi, rappelant qu'«en octobre 2007, lorsque Nicolas Sarkozy avait annoncé sa séparation avec Cécilia, 89 % des Français estimaient alors que leur séparation était une affaire privée qui ne regardait que le couple présidentiel.»
Hollande a «discrédité un peu plus la fonction présidentielle»

Après des rumeurs vendredi soir faisant état d'une clarification rapide du couple présidentiel sur leur situation, l'Élysée semble finalement avoir opté pour la discrétion, à 48 heures de la conférence de presse de François Hollande. Le chef de l'État avait seulement fait savoir vendredi matin qu'il déplorait «profondément les atteintes au respect de la vie privée auquel il a droit comme tout citoyen» et qu'il envisageait des poursuites judiciaires à l'encontre du magazine. En entretenant le flou sur sa vie privée, le chef de l'État s'expose donc au risque d'être interrogé sur le sujet mardi. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a d'ailleurs tenté de déminer le sujet dès dimanche sur RTL, affirmant que «l'objectif de la conférence de presse, c'est de parler de la France et des sujets qui concernent les Français».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles