mercredi 16 octobre 2013

Valérie Trierweiler danse en Afrique du Sud





Après sa danse devant les caméras, l'ancienne journaliste a accepté de répondre aux questions de ses ex-confrères. Interrogée sur l'éventuelle nécessité de créer un statut de Première dame, Valérie Trierweiler a expliqué que "Peut-être il faudrait un statut, mais ce n'est pas à moi d'en faire des propositions, donc ça sera forcément pour celles qui me succéderont".




« J'ai écouté mon cœur. Je vais là où j'ai envie d'aller. Pendant les voyages officiels, ce qui est bien, c'est d'avoir du temps pour vraiment aller à la rencontre de la population. Le président n'a pas forcément le temps de le faire, c'est très officiel. Et moi, je m'échappe et je veux être au plus près de cette population qui est une population qui souffre. En attirant un peu de lumière sur leurs difficultés, il y a des aides qui suivent», a-t-elle expliqué à BFM TV.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles