jeudi 8 août 2013

Tunisie : le défi salafiste



En Tunisie, depuis plusieurs mois, les artistes, les intellectuels autant que les vendeurs d'alcool sont devenus la cible des salafistes. Ils sont souvent menacés quelquefois agressés. Le gouvernement issu du parti islamiste Ennahdha a eu jusqu'à présent une attitude ambiguë, condamnant les violences tout en prônant le dialogue avec les salafistes. Des heurts violents ont secoué la Tunisie durant toute une semaine. A l'origine de ces troubles, des groupes salafistes qui s'en sont pris à une exposition d'art contemporain jugée blasphématoire. Mais parmi ceux qui ont participé aux affrontements avec les forces de l'ordre, on dénombre beaucoup de jeunes désoeuvrés.

 Reportage à Tunis de Rim Mathlouthi et Cécil Thuillier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles