jeudi 29 août 2013

L 'astrologie entre ceux qui y croient et ceux qui n’y croient pas

C’est un grand débat, depuis la nuit des temps, entre ceux qui y croient et ceux qui n’y croient pas. Mais pourquoi ne pas se contenter d’observer, de remarquer ? Je ne m’adresse pas ici aux sceptiques acharnés, car généralement, ceux qui ont décidé de ne pas y croire (comme à beaucoup d’autres choses dans l’existence) sont impossible à convaincre. Plus vous essayez de les convaincre et plus il se raccrochent à leur idée. Tout est bon, alors, pour justifier que les astres n’ont aucune influence sur l’être humain, comme s’ils savaient ce qu’ils niaient...

Si la lune a une influence sur les océans, pourquoi n’en aurait-elle pas sur l’être humain ?

Pour ma part, je crois à des influences de la part des astres, oui, parce-que j’ai pu l’observer. J’ai pu dans un premier temps observer les points communs que j’avais avec les autres personnes qui étaient du même signe que moi. J’ai bien souvent remarqué qu’elles avaient dans le caractère et même parfois physiquement, des choses en commun. Pourtant, je ne connais pas l’astrologie en détail, ni les aspects de chaque signe.

Bien entendu, même s’il y a des tendances similaires, cela est très nuancé d’une personne à l’autre, car il y a un thème astral unique pour chacun d’entre nous. En réalité, il n’y en a pas deux identiques puisque précisément, c’est la première respiration que nous prenons, lors de notre naissance, qui cristallise en nous, un peu comme une photographie, la configuration astrologique présente à ce moment là. L’ascendant lui-même joue une très grande importance et peu même à certains moments, passer en premier plan.

Cela peut faire peur, c’est vrai, car du moment que l’on laisse la porte ouverte à cette éventualité, nous ne pouvons plus nier qu’il y a un certain déterminisme dans nos vies, de la même manière que nous naissons avec une peau, des yeux, des cheveux d’une certaine couleur, une certaine taille, etc. Nous serions alors influencés psychiquement et physiquement par les astres. Et nous pourrions facilement trouver un parallèle avec la nature qui fonctionne de façon cyclique : à savoir qu’il y a un temps pour semer, pour moissonner, pour hiberner, etc... Mon analyse est un peu grossière, mais pour l’exprimer en termes plus élégants, il y aurait des périodes propices à l’action, d’autres au repos, d’autres à la chance, etc.

Un bon astrologue pourrait, en lisant votre carte du ciel, vous dire qu’il faut éviter de jouer à la bourse à telle période, investir dans l’immobilier à une autre, changer d’emploi plutôt en fin d’année, attendre une période plus propice avant de se marier ou d’entamer une procédure de divorce, etc. Imaginez que l’on puisse faire en sorte de diviser vos risques et vos efforts par 5 et multiplier vos chances de succès par 3 simplement en vous apprenant à nager dans le sens du courant, plutôt que contre.

Imaginez que l’on puisse vous donner une sorte de météo de votre vie... Vous ne feriez plus rien pareil. Votre façon de fonctionner serait transformée et tout deviendrait plus facile.

Bien entendu, il n’est pas question de tout remettre dans les mains de l’astrologie et d’essayer de tout expliquer avec ça, mais cela peut valoir la peine de s’y intéresser, ne serait-ce que pour apprendre à vraiment se connaître dans les subtilités et de vivre plus en harmonie avec soi-même.

Par: Fabrice Béal


A propos de l'Auteur:
Fabrice Béal est éditeur internet depuis 2005 et passionné par le développement personnel depuis toujours. Il envoie régulièrement par email à tous ceux qui le souhaitent, des citations positives, des messages et des ouvrages dynamisants afin qu'ils puissent améliorer leur quotidien.

Son site: http://www.operation-succes.com

Source : libre de droit



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles