vendredi 7 juin 2013

Philosophie, Sciences, et certaines questions méritent d'être posées

Oiseaux mangeurs de poissons
Comme Raymond Tallis souligne cours à The Guardian, la philosophie est un oiseau difficile à tuer, même le flanc Aide à la mendicité de Stephen Hawking et sa partie de chasse réductionniste ne peut pas tout ramener à la baisse. En fait, dit Tallis, ceux-là mêmes qui nient la pertinence de leur domaine besoin de l'aide des métaphysiciens aujourd'hui plus que jamais:
Il ne pouvait pas être un pire moment pour les philosophes de remettre la direction de l'enquête métaphysique aux physiciens. Physique fondamentale est dans un désordre métaphysique et a besoin d'aide. La tentative de concilier ses deux grandes théories, la relativité générale et la mécanique quantique, est au point mort depuis près de 40 ans. Les efforts visant à unir entre elles, comme la théorie des cordes, sont mathématiquement ingénieux mais incompréhensible, même pour ceux qui travaillent avec eux. Ceci est bien connu.
Edward Feser offre une certaine illumination commentaire sur les trois problèmes auxquels sont confrontés les physiciens pointée par Tallis: la conscience, l'heure et le coming-à-être de l'univers. Chacun de ces phénomènes pose des problèmes au matérialisme philosophique et le naturalisme adopté (souvent sans réfléchir) par d'éminents physiciens athées. Feser localise le sophisme isolant qui conserve un tel athée à l'aise avec ses présupposés philosophiques forfait:
Chaque question mérite d'être posée peut être répondu par le naturalisme, de sorte à ces questions que le naturalisme ne peut pas répondre ne doivent pas être vraiment des questions méritent d'être posées. Rien à voir ici, circulez s'il vous plaît.
(Image: Nigel )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles