mercredi 15 mai 2013

Netanyahu exige une chambre à 127.000 dollars !

Benjamin Netanyahu est au centre d’un nouveau scandale en Israël.Benjamin Netanyahu est au centre d’un nouveau scandale en Israël. Il a été révélé ce week-end que le Premier ministre a exigé l’installation d’un lit double sur l’avion qui le transportait avec sa femme, la très impopulaire Sarah, pour assister aux funérailles à Londres de l’ancien Premier ministre britannique Margaret Thatcher en avril dernier.
L’affaire aurait coûté 127.000 dollars, révèle le journal britannique « The Guardian ».

Ces révélations interviennent alors que le nouveau ministre des Finances, Yaïr Lapid, doit soumettre cette semaine un budget de rigueur aux ministres.

Après les remous provoqués par cette affaire, le bureau du Premier ministre a indiqué que désormais il n’y aurait plus de cabines de couchage sur les vols courts vers l’Europe.

Mais les autorités avaient d’abord défendu la requête du Premier ministre, révélée par la chaîne 10 de la télévision israélienne vendredi soir, dans un communiqué détaillé.

« Le Premier ministre s’est envolé pour Londres après les célébrations de la journée de l’Indépendance durant laquelle il a assisté à une réception donnée en l’honneur des anciens soldats, à une réception pour les diplomates en poste en Israël et à une cérémonie consacrée au Prix d’Israël. Le vol avait lieu à minuit après cette journée riche en engagements. Le Premier ministre devait aussi représenter le lendemain l’Etat d’Israël à plusieurs événements internationaux, dont des entretiens avec les Premiers ministres du Canada et de Grande-Bretagne. Il est ainsi normal que le Premier ministre d’Israël soit en mesure de se reposer durant la nuit », selon le communiqué.

La compagnie d’aviation israélienne EL Al a été payée 427.000 dollars pour la location de l’avion, incluant le coût de la chambre. Un plus petit avion sans chambre aurait coûté 300.000 dollars à l’Etat.

La chaîne 10 a aussi révélé que le président israélien, Shimon Peres, qui aura 90 ans en juin, a récemment passé 11 heures en classe affaires lors d’un vol à destination de la Corée du Sud.

« Nous pensions que rien ne nous surprendrait plus concernant le comportement de Netanyahu. Nous avions tort. Il s’est avéré que le roi Bibi et la reine Sara sont en mesure de faire ce qu’ils veulent », a écrit l’éditorialiste Sima Kadmon dans le Yediot Ahronoth.

Ce n’est pas la première fois que Netanyahu est critiqué pour ses dépenses. En début d’année, ce sont ses frais de crème glacée, 2.800 dollars par an, qui avaient suscité la polémique.
Alexandra Mathiot pour Tel-Avivre-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles