jeudi 11 avril 2013

2.6 millions de Français favorables au voile islamique


 images
Après la décision de la Cour de cassation d’annuler le licenciement d’une employée voilée de la crèche Baby Loup, qui ainsi confirme que le règlement intérieur d’une entreprise privée, pourtant calqué sur les règles du service public, est contraire à la loi, l’Ifop a mené un sondage pour connaître l’avis des Français sur le voile (1).
On y apprend que 4% de la population française, soit 2.6 millions de personnes, sont favorables au voile islamique dans les écoles.
Ce chiffre est à comparer au précédent sondage du même institut (2), où la question sur le port du voile islamique dans la rue, avait révélé que près de 5 millions de Français y sont favorables.

En revanche, et l’inquiétude est là, les réponses par tranches d’âge montrent que ce sont les jeunes musulmans qui affichent la plus grande intolérance à la société moderne, et sont attirés par l’islam radical. Dans la dernière étude, 9% des jeunes de 18 à 24 ans avouent être favorables au foulard islamique, tandis qu’ils étaient 14% à être favorables au voile islamique dans la rue lors du sondage d’octobre (2).
Ahmed Jaballah de l’UOIF se déclare très inquiet du débat qui devrait se tenir sur le voile dans les établissement privés. « Les dernières déclarations sur la laïcité nous montrent qu’il y a une dérive qui va loin » a t’il déclaré. Dérive vers la laïcité, c’est un concept intéressant. Il invite à sa tribune des prédicateurs qui ordonnent de tuer les mécréants, un Hani Ramadan qui approuve la lapidation car elle est « dissuasive », et un imam saoudien qui demande aux femmes musulmanes d’offrir leur vagin aux combattants syriens, mais cela n’est pas inquiétant…
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles