dimanche 24 mars 2013

Une finale d’apartheid à The Voice Israël

La finale de l’émision « The Voice Israël » a démontré hier, de façon éclatante, à quel point le « régime sioniste » est le dernier bastion mondial de l’apartheid.
Lina Makhoul
La finale opposait Ophir Ben-Shitrit, une jeune femme juive orthodoxe orginaire d’Ashdod, à Lina Makhoul, une arabe israélienne de 19 ans, originaire de Acco, qui, en raison de l’oppression que lui impose l’ignoble régime sous lequel elle survit, parle cinq langues, est étudiante en biologie et volontaire pour le Maguen David Adom.

Elle avait séduit le jury lors des auditions à l’aveugle par son interprétation d’ »Empire State of Mind », d’Alicia Keys, et avait été choisie par le chanteur Shlomi Shabbat. Elle a remporté la finale en interprétant la chanson de Léonard Cohen, Alleluya.
Une fois de plus, les Israéliens démontrent par l’absurde à quel point les « journalistes » qui les diffament sont à des années lumière d’un pays qu’ils devraient prendre en exemple dans bien des domaines.
Ari Cohen – JSSNews

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles