dimanche 24 mars 2013

les pistolets russes Ossa


травматический пистолет травматическое оружие пистолет оса пистолет

Photo : RIA Novosti

Les forces de l’ordre en Europe et en Afrique du Sud vont utiliser les pistolets russes Ossa (en russe guêpe). Le concepteur de cette arme, l’Institut russe de la chimie appliquée, a rempli son carnet de nombreuses commandes grâce à la police suisse, allemande et sud-africaine lors du salon de l’armement pour la police Enforce Tac 2013 qui a eu lieu au début de mars à Nürnberg.

La police allemande a commandé un premier lot de pistolets russesOssa. Si les tests réussissent, la partie russe recevra une deuxième commande pour des livraisons plus importantes.
Le complexe multifonctionnel Ossa - c’est une arme de destruction limitée. Il comprend un pistolet sans canon à deux ou quatre charges, accompagné d’une série de munitions spéciales. Le pistolet n’a pas d’analogues dans le monde, souligne le chef du département des exportations de l’Institut russe de la chimie appliquée Artem Mouranov.
« Ossa a un effet maximal en tant qu’arme non létale. Cette arme permettra d’arrêter tout acte d’agression sans que la cible soit blessée lourdement ou tuée ».
Un autre avantage du pistolet Ossa – ce sont ses gabarits. Il s’agit d’un petit pistolet très léger, ce qui lui donne beaucoup d’avantages par rapport à d’autres armes, explique Maxime Popenker, spécialiste de l’histoire des armes.
« Les armes analogues sont généralement plus grandes. Peut-être qu’elles peuvent tirer plus de quatre coups. Mais le pistolet russe, s’il est exploité correctement, peut garantir une fiabilité maximale. En ce qui concerne le respect des règles internationales, tout dépend des exigences formulées par le client. L’Institut de la chimie appliquée – c’est une organisation sérieuse qui peut facilement adapter ses produits aux besoins spécifiques ». 
Ossa est la seule arme à avoir une cartouche sonore et lumineuse. Elle est développée grâce à l’utilisation des technologies pour les munitions des forces spéciales. Ces effets sont une méthode efficace pour lutter contre les criminels dans les locaux ou dans l’obscurité.
« L’arme a suscité un grand intérêt auprès des forces de l’ordre dans de nombreux pays européens. Nous travaillons activement aussi avec les États du Moyen-Orient », explique Artem Mouranov. « Et les premières commandes sont déjà passées. Certes, chaque pays donne la préférence aux fabricants nationaux. Nous travaillons sur ces questions. Ossa fera partie de l’armement des différents pays européens, et l’OTAN l’a incluse dans son catalogue comme une arme recommandée pour l’utilisation par les missions pour la paix ».
L'intérêt pour les armes non létales augmente dans les services de police des différents pays du monde. Comme l’ont montré les événements du Printemps arabe en 2011, les actions de protestation se transforment souvent en émeutes. C’est également le cas en Europe. C’est pourquoi les armes comme Ossasont de plus en plus utilisées par la police.
Источник: Голос России.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles