dimanche 3 mars 2013

Les franc-maçons se paient une téléréalité


freemason C’est le lundi 4 mars prochain que la série Freemasons : The Inside Story débutera sur les ondes de la chaîne C31 en Australie. Il va sans dire que cette téléréalité a pour but de redorer l’image de la franc-maçonnerie qui souffre de plus en plus d’une mauvaise réputation. Selon le Sidney Morning Herald, il s’agirait aussi d’une « tentative désespérée d’empêcher l’extinction [de la franc-maçonnerie] due à un membership en déclin » en lançant cette « série promotionnelle » pour attirer de nouveaux membres.
Il ne faut pas s’étonner de savoir que cette « inside story » sera plutôt une façon de ne montrer que les facettes positives de la franc-maçonnerie (œuvres de charité, etc.) que de traiter des sujets plus controversés concernant cette société secrète (ou plutôt discrète doit-on dire maintenant). Cette série promet pourtant de clarifier certains « mythes » entourant la franc-maçonnerie. Toutefois, si l’on se fie à l’analyse du Sidney Morning Herald, qui a pu visionner le premier épisode, la clarification des « mythes » risque de se limiter à l’architecture et aux accessoires reliés à la franc-maçonnerie et non pas à la perception populaire comme quoi les francs-maçons sont une force influente à l’intérieur des gouvernements et du secteur privé.
L’animateur de l’émission, Wes Turnbull, qui est une personnalité populaire de la radio en Australie, est un franc-maçon lui-même. Il ne risque donc pas de trahir sa propre fraternité ni de la mettre dans l’embarras. Les présentateurs qui participeront à l’émission sont tous des franc-maçons de la Grande loge de Victoria.
La série Freemasons : The Inside Story risque de n’être qu’une sorte d’info publicité où l’on ne montre que du beau pour cacher le laid.
Une preuve que les loges maçonniques sont maintenant désespérées de renouveler leur membership vieillissant, c’est la nouvelle méthode de recrutement. Auparavant, la seule façon d’être recruté par la franc-maçonnerie était d’y être invité par un franc-maçon. Aujourd’hui, il est possible de faire une demande en ligne sur plusieurs site web comme celui de la Grande loge de Victoria qui produit cette téléréalité.
Regardez la bande-annonce de Freemasons : The Inside Story
Même chose au Québec
Le Québec n’est pas étranger à ces nouvelles méthodes. La série télé Le signe secret animée par Jici Lauzon et diffusée sur la chaîne Historia a aussi produit une info publicité pour la franc-maçonnerie québécoise. L’épisode qui a été réalisée sur la franc-maçonnerie ne ressemble guère à autre chose qu’une promotion très mal déguisée de l’organisation. Les 15 premières minutes du documentaire contiennent quelques informations intéressantes, mais les 30 minutes suivantes ne traitent que du bonheur de devenir franc-maçon. Disons qu’ils auraient pu être plus subtils.
D’ailleurs, comme en Australie, on peut remplir un formulaire en ligne pour demander de joindre la Grande loge du Québec. Les maçons québécois semblent tout aussi désespérés que leurs confrères australiens.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles