samedi 30 mars 2013

La Corée du Nord se déclare «en état de guerre» avec le Sud

Le survol du territoire sud-coréen par deux bombardiers américains est considéré par Pyongyang comme une menace de « guerre nucléaire ». Kim Jong-un ordonne des préparatifs pour des frappes de missiles vers les États-Unis.
Une mise en scène nocturne dans la salle de commandement des opérations militaires. Avec, en fond d’écran, les plans de frappe des forces stratégiques nord-coréennes contre les États-Unis. Des dizaines de milliers de civils et de militaires appelés à défiler contre les «impérialistes américains».
Et un Kim Jong-un en colère qui met en alerte les fusées de l’Armée populaire et menace de «frapper sans pitié» le continent nord-américain ainsi que les bases américaines en Corée du Sud et dans le Pacifique, y compris Hawaï et Guam.
Dans le théâtre de guignol nord-coréen qui multiplie les représentations depuis le début de l’année, les acteurs ont franchi une étape supplémentaire vendredi. [...]
Le Figaro

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles