jeudi 10 janvier 2013

Tunisie: les heurts s'aggravent à Ben Guerdane

IRIB-Des manifestants ont incendié un poste de police jeudi soir à Ben Guerdane, ville du sud de la Tunisie à la frontière libyenne en ébullition depuis dimanche, alors que les mouvements sociaux dégénèrent régulièrement en violences deux ans après la révolution.


De premiers heurts avaient éclaté dans l'après-midi lorsque des manifestants, des jeunes pour la plupart, ont lancé des pierres sur les policiers qui ont répliqué par des gaz lacrymogènes, selon un journaliste de l'AFP.

Peu avant 18H00 (17H00 GMT), ces heurts ont pris de l'ampleur et les protestataires ont attaqué un poste de police et l'ont incendié, forçant les agents à la fuite.

Ben Guerdane, située à une trentaine de kilomètres du poste frontière de Ras Jdir, est en ébullition depuis bientôt une semaine en raison de la fermeture début décembre par les Libyens de ce point de passage frontalier névralgique pour le commerce.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles