vendredi 25 janvier 2013

Qatar Finances à la campagne Le Netanyahu électorale




Le Qatar a financé la campagne électorale de Netanyahu Benjamin Netanyahu a reçu du Qatar 3 millions de dollars pour sa campagne électorale. De même, pour son allié Israël Beitenou, présidé par Avigdor Lieberman, qui a reçu 2,5 millions de dollars”. C’est ce que l’ancienne ministre sioniste des Affaires étrangères, Tzipi Livni, a révélé à une chaîne de télévision israélienne. Selon la responsable du parti Kadima certains hauts responsables “commettent une grave erreur, car nous apparaissons dans le monde comme des voleurs de grand chemin”. Pour elle, “le Qatar est un pays ami et je suis personnellement très amie avec madame Moza, mais il s’agit de notre Etat et de notre démocratie qu’il ne faut pas discréditer dans le monde”. Néanmoins les révélations de Tzipi Livni n’ont pas été largement reprises par la presse israéliennes hormis quelques titres de la presse écrite qui les ont évoquées.
Qatar-Israël : La Nakba en version “amie”

L’agitation de l’émirat du Qatar dans le monde mais surtout son rôle moteur dans la déstabilisation des pays arabes dans le cadre du «printemps» éponyme vient d’être mis à nu de la manière la plus crue. L’ancienne ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, a jeté hier un véritable pavé dans la marre déjà bien sale de cet émirat en révélant que ses dignitaires ont financé la campagne électorale de Benjamin Netanyahu. Rien que çà !
Tzipi Livni ne se contente pas de découvrir le pot-aux-roses, puisqu’elle précise même le montant accordé généreusement par l’émir du Qatar à l’homme de «paix» Netanyahu pour massacrer un peu plus ses frères palestiniens. «Benjamin Netanyahu a reçu du Qatar 3 millions de dollars pour sa campagne électorale» a-t-elle précisé.

Pis encore, l’émirat bien aimé des Occidentaux a aussi sorti son chéquier débordant de pétrodollars pour aider le sinistre Avigdor Liebermann le successeur de Livni pour qui les Palestiniens sont bons à être exterminés !

Liebermann, un «ennemi» très intime…

«De même, pour son allié Israël Beitenou, présidé par Avigdor Lieberman, qui a reçu 2,5 millions de dollars» a ainsi révélé la chef du parti Kadima à une chaîne de télévision israélienne. Et Tzipi Livni de commenter la générosité du Qatar à l’égard des dirigeants de l’entité sioniste qui «commettent une grave erreur, car nous apparaissons dans le monde comme des voleurs de grand chemin».

Pour autant, l’ancienne responsable de la diplomatie israélienne ne tient pas rancune à l’émirat, bien au contraire. Appréciez cette belle marque d’amitié : «le Qatar est un pays ami et je suis personnellement très amie avec madame Moza, mais il s’agit de notre Etat et de notre démocratie qu’il ne faut pas discréditer dans le monde». Dixit Tzipi Livni.

Ceux qui doutaient un peu du travail louche du Qatar ces dernières années sont désormais bien servis et par les dirigeants israéliens eux même !

Tzipi Livni soulève le «qamis» du cheikh Jassem…

Cette sulfureuse révélation a évidemment fait le buzz hier sur Internet et les réseaux sociaux. Beaucoup de journaux et autres médias dans le monde ont repris le «scoop» mis à part ceux d’Israël dont on devine la gêne de devoir jeter en pâture un émirat (théoriquement ennemi) aussi intime…

De fait, cette bombe lâchée par Tzipi Livni (intentionnellement ou pas), confirme les grands soupçons qui pèsent sur un émirat devenu ces derniers temps le financier de la mort de l’occident dans les quatre coins du monde, notamment dans la monde arabo-musulman.

Toute la planète se doutait un peu de la place qu’occupe injustement ce petit émirat microscopique d’à peine 300.000 habitants dans la géopolitique du monde. A côté du gendarme du monde que sont les Etats Unis, le Qatar, qui abrite la plus grande base militaire américaine dans le monde soit-dit en passant, apparaît comme un acteur majeur dans les relations internationales. Un strapontin qu’il a obtenu grâce à son portefeuille plein de pétrodollars dans un contexte de crise économique mondiale.

Il lui a été alors assigné le rôle peu glorieux de suppôt des Américains chargés de financer les coups d’Etat et les actions de déstabilisation des pays arabes notamment, pour faire le jeu des Américains et d’Israël.

Un émirat médiéval parangon de la vertu !

Il y a six mois le Canard Enchaîné avait révélé, document à l’appui, que l’émirat est le principal financier du MUJAO et autres groupes terroristes au nord du Mali. Il a aussi financé les rebelles islamistes en Libye qui ont mis leur pays à feu et à sang même après la mort de Kadhafi. On sait aussi que le Qatar- son émir l’a ouvertement déclaré- finance et arme les rebelles syriens et tous les mercenaires islamistes qui viennent de tous les pays arabes combattre en Syrie.

En contrepartie de ces services rendus aux «ennemis» sous couvert d’une volonté d’abattre les régimes despotiques (le Qatar est un émirat médiéval en la matière) , l’émirat du couple Jassem- Moza, eut droit à des cadeaux dans tous les domaines pour lui faire prendre de la hauteur.

On comprends mieux aujourd’hui comment la FIFA accordé l’organisation du mondial de foot à un petit pays désertique où la température avoisine les 50°…

Sans doute que les révélations de Tzipi Livni vont ouvrir les yeux à ceux qui voient avec sympathie l’activisme du Qatar. Pour cause, aux yeux des amis de la cause palestinienne, financer les campagnes des dirigeants israéliens équivaut à une haute trahison. A une Nakba en version «amie»…

Alter Info
l'Information Alternative

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles