vendredi 25 janvier 2013

L’antisémitisme en Tunisie, cet enfant bâtard de la révolution du jasmin

 Ce jeudi 24 janvier 2013, le cimetière juif de Sousse a été profané. Ce n’est pas une première. Depuis la chute du régime, les actes antisémites sont de plus en plus nombreux, même si certains médias locaux les occultent. Plusieurs synagogues ont été saccagées, notamment celle de Sfax. Mais aussi une vingtaine de mausolées, dont celui de Sidi Bou Saïd récemment. Actes isolés pour certains, véritable lame de fond pour d’autres. Rétrospective d’un phénomène jusqu’alors étranger aux Tunisiens.
L’antisémitisme en Tunisie, cet enfant bâtard de la révolution du jasmin
Pour Tunisie-Secret, comme pour tous les compatriotes qui se souviennent encore de leur tunisiannité, le juif est plus tunisien que ces islamistes « modérés » et que ces salafistes venus des bas fonds du wahabisme obscurantiste. Un islamiste n’a pas d’appartenance nationale. Il se sent beaucoup plus proche d’un islamiste du Hamas, d’un frère musulman d’Egypte, d’un taliban d’Afghanistan, que d’un socialiste de Tunisie. A plus forte raison d’un juif, qui incarne pour certains musulmans en général et pour les islamistes en particulier, l’ennemi par excellence. L’ennemi dont il faut débarrasser l’humanité. Une fixation pathologique qui s’abreuve beaucoup plus des marécages d’une idéologie allemande de sinistre mémoire que de la haute spiritualité de l’Islam, inaccessible pour ces barbares et ces incultes.

lire la suiteici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles