mardi 1 janvier 2013

La Jordanie : « Le printemps arabe » peut arriver en janvier

196831827
Le roi de Jordanie Abdallah II redoute la prolifération du « printemps arabe », car le nouvel « axe » Turquie-Egypte-Qatar peut favoriser son arrivée, selon lui. Il n’est pas exclu que sur fond de guerre civile en Syrie et des tensions en Jordanie, ce scénario puisse y être réalisé.
Le monarque jordanien a des raisons d’être inquiet. Les perspectives du régime laïque, stable à l’époque, sont bien ténébreuses. Si le régime de la dynastie présidentielle des Asad prend fin, la désintégration de la Syrie d’après le scénario libanais des années 1970 est inévitable, et les hostilités déborderont sur des territoires voisins, croit le rédacteur en chef de la revue La Russie et la politique globale Fiodor Loukianov.
Mais il y a ceux qui n’ont pas peur de ce débordement. On dit tout le temps que le voisin de la Syrie, la Jordanie, sera la nouvelle cible. Là aussi, les « Frères-musulmans » s’apprêtent à entrer dans le gouvernement, pour le moins. Bien sûr, ils sont soutenus à Doha, à Ryiad. Le roi Abdallah, d’ailleurs, est entré il y a 18 mois dans le Conseil de coopération des Etats arabes du Golfe, rejoignant les monarchies qui prônent la stabilité. Mais cela peut s’avérer insuffisant pour éviter le pire.


lire  la  suite  ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles