dimanche 9 décembre 2012

L’unité secrète de l’armée de l’air Shaldag accueille ses nouvelles recrues

Après deux ans d’entraînements intensifs, les combattants du commando Shaldag ont enfin intégré l’unité d’élite mythique de l’armée de l’air. Le commando, réputé pour ses opérations spéciales en Israël et au-delà des frontières, avait été dirigé par Benny Gantz au début des années 1990.
C’est lors d’une cérémonie organisée au sommet de Massada et en présence du Commandant de l’Armée de l’air, le Général Amir Eshel, que les soldats de Shaldag ont officiellement intégré l’unité. Cette consécration fait suite à deux ans de formation intensive. Parmi les spécialités de ces combattants : la lutte anti-terroriste, le saut en parachute et les entrainements combattants de haut niveau. Chaque soldat doit servir au total quatre ans et demi dans le commando au lieu de trois ans pour un soldat dans une unité combattante traditionnelle.

Unité d’Élite Shaldag

Une unité mythique

L’unité d’élite Shaldag a été fondée suite à la Guerre de Kippour sous l’impulsion et le commandement de Muki Betser. Cette unité a été créée dans le but de participer à tous les types de combat sur le terrain et de donner une autonomie opérationnelle à l’armée de l’air pour la collecte de Renseignement et ses opérations spéciales.
Le Shaldag détient un record impressionnant d’opérations menées avec succès. Au cours des dernières décennies, le Shaldag a réalisé des centaines d’interventions spéciales dont les détails sont confidentiels et maintenus secrets.
Une grande partie des opérations du commando ont été menées au-delà des frontières de l’État d’Israël.

Combattants du commando d’élite Shaldag

Retour sur l’un des plus grands succès de l’unité : le sauvetage des Juifs d’Éthiopie

Après être parvenu à un accord avec le leader éthiopien en 1991, le gouvernement charge Tsahal de mettre au point une opération aérienne pour rapatrier les Juifs éthiopiens en Israël.
L’opération, unique en son genre, est un grand succès. En 33 heures seulement, 35 avions de la compagnie israélienne El Al et des avions de transport militaire Hercules C-130 font 41 allers-retours et transportent 14 400 Juifs d’Éthiopie en Israël. Cette opération établit le record du nombre de passagers transportés par un Boeing 747 en un vol : 1 222 passagers (1 087 enregistrés plus les enfants en bas âge).
Près de 20 ans plus tard, le chef d’état-major Benny Gantz, qui a mené l’opération terrestre en tant que commandant de l’unité Shaldag, se souvient : “En tant que commandant de l’unité Shaldag, j’ai eu à régler les détails techniques de l’opération. Seulement pendant la mission, j’ai compris combien ma présence était importante dans un évènement aussi crucial. Ce fut un tournant dans ma carrière, qui englobe à la fois mes valeurs sionistes et le sens de notre existence dans ce pays”, a-t-il dit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles