mercredi 5 décembre 2012

Instagram chef de la direction s'excuse pour abandonner le support de carte Twitter, dit: «on va toujours être intégré à Twitter '

le web systrom instagram


Instagram PDG Kevin Systrom juste pris la scène à la conférence LeWeb et parle directement au changement controversé de ce matin, qui a enlevé le support de carte Twitter . Dès le départ, Systrom a clairement indiqué que «nous wil toujours être intégré à Twitter d'une manière que vous pouvez tweeter à partir Instagram à Twitter», mais il a également reconnu que le changement est «vraiment déroutant» et a présenté ses excuses à tout utilisateurs confuses. Systrom voulait aussi qu'il soit clair que le changement n'était pas due à la politique de Facebook, il a dit que «ce n'est pas réellement une conséquence de nous faire acquis."

En outre, Systrom a affirmé que «nous avons une très bonne relation avec Twitter», en dépit des preuves récentes à l'effet contraire - il a expressément nié la possibilité que la suppression Instagram de cartes Twitter était un berger à la réponse tat pour Instagram Twitter blocage de l'aide de son ami d'enquête API.

Systrom croit simplement que le changement est «la bonne chose pour notre activité à faire en ce moment" - chef de la direction de Instagram veut que les gens à utiliser le nouveau client Web sur Instagram.com parce qu'il pense que c'est une meilleure expérience utilisateur, et a noté que "pas beaucoup de gens savent ce que la carte Twitter sont. " Merci aux révisions majeures Instagram a apportées à ses propriétés Web au cours des derniers mois, la société veut maintenant diriger les utilisateurs vers "lorsque leur teneur vit à l'origine." Il est définitivement peindre ce changement comme quelque chose qui va améliorer l'expérience des utilisateurs et ne semble pas penser que le changement sera un point négatif pour Instagram de base de nombreux utilisateurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles