dimanche 2 décembre 2012

Daniel Shek, ancien ambassadeur d’Israël en France, sur la liste de Tzipi Livni

Hatnua (le Mouvement), parti politique nouvellement créé par Tzipi Livni, a commencé à remplir les rangs de son groupuscule politique en vue de pouvoir participer aux élections du 22 janvier. Livni n’a qu’une semaine pour déposer sa liste de candidats à la Knesset.

Amram Mitzna, un ancien dirigeant travailliste et Général de Brigade (réserviste) de tsahal, ainsi qu’ancien maire de Haïfa entre 1993 et 2002, a annoncé joindre ses forces à Livni. Il a déjà été député mais avait démissionné de son poste en 2005.
Mitzna a été placé n°2 sur la liste de Hatnua, derrière Livni.
L’ancien contrôleur de l’Etat Micha Lindenstrauss a également été approché par Livni afin de rejoindre le mouvement, selon le Haaretz. Mais l’homme a refusé l’offre de Livni.
Merav Cohen, membre du conseil municipal de Jérusalem, a annoncé qu’elle se joignait aussi à l’équipe Hatnua, qui inclut désormais également les diplomates Daniel Shek, et Boaz Nol, l’un des dirigeants du mouvement « Suckers », qui a mené la lutte pour la conscription universelle , et six anciens membres du parti Kadima, qui ont fait scission pour rejoindre Livni.
Le Parti travailliste a dénoncé le recrutement de Livni, et surtout son enrôlement de Mitzna, ancien chef du parti.
« Les seules personnes qui suivent Livni sont ceux dont les partis ne veulent pas, ou des losers en politique affirme une délcaration officielle. « Nous réitérons notre invitation à Livni de cesser le sabotage du Centre et de rejoindre notre Présidente, Shelly Yachimovitch, afin de remplacer Netanyahu. »
Un sondage publié samedi par la chaîne israélienne Aroutz 1 prévoit que Hatnua devrait gagner 9 sièges.
Antoine Chatrier – JSSNews

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles