vendredi 30 novembre 2012

Tunisie : Siliana continue la pression sur Hamadi Jbèli

L’Union Générale Tunisienne du Travail ( UGTT ), a maintenu son appel à manifester ce vendredi 30 novembre à Siliana, où des affrontements sanglants opposent depuis mardi les forces de l’ordre et des manifestants réclamant le départ du gouverneur auquel tient le chef du gouvernement Hamadi Jbèli.
« Nous allons faire une marche symbolique ,sur la capitale, Tunis, pour montrer la détermination des habitants de la région à ne plus être marginalisés », a déclaré le secrétaire général régional de l’UGTT, Nejib Sebti. « Nous sommes prêts au dialogue mais sans la présence du gouverneur, Ahmed Ezzine Mahjoubi », a-t-il ajouté.
Les manifestants, soutenus par la centrale syndicale UGTT, des partis d’opposition et plusieurs autres associations civiles ,réclament le départ du gouverneur, qu’ils jugent incompétent, un programme de développement économique dans cette région très pauvre, la libération de manifestants arrêtés en avril 2011 et l’arrêt de la « répression des manifestations ». Face au refus des autorités de limoger le gouverneur, l’UGTT, la principale centrale syndicale du pays, a appelé à une nouvelle manifestation à Siliana vendredi. « J’appelle tous les habitants de la région à participer à une marche symbolique sur Tunis de deux kilomètres » vendredi, a déclaré à la presse le secrétaire général du bureau régional du syndicat, Nejib Sebti.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles