samedi 5 janvier 2013

Facebook collabore avec eBay : Après « j’aime » vient « je veux » !

Par: Slim Hakima

Facebook et eBay ont dévoilé un nouveau partenariat pour le shopping en ligne. La nouvelle unité d'affaires sera apparemment intégrée d'une façon transparente sur la plate-forme de Facebook créant ainsi une nouvelle expérience de « shopping social ».
Exactement comme « J'aime » ou « Recommander cette page », le nouveau service permettra aux utilisateurs de Facebook de découvrir le nouveau « Je veux » qu'ils trouveront lors de ce nouveau concept de shopping en ligne. Ils peuvent aussi « Aimer » ou « Examiner » les produits exposés à la vente, de sorte que les amis peuvent voir ces notifications dans leur flux d'actualités et de visiter les vendeurs eux-mêmes.
En effet, c'est Katie Mitic, ancienne employée de Facebook qui a rejoint le conseil d'administration d'eBay le mois dernier, qui a annoncé le nouveau service à la conférence des développeurs d'eBay à San Francisco.
Quant à l'idée, elle consiste à transformer l'e-commerce en une expérience plus sociale permettant ainsi à des marchands d'ouvrir une boutique sur Facebook pour y vendre directement des objets à des membres du site, puisque jusqu'ici, les achats en ligne restent une expérience très individualiste et solitaire.
De plus, cette nouvelle collaboration va permettre aux développeurs de créer des applications pour eBay et Facebook, basées sur les préférences des utilisateurs et améliorer les possibilités d'achat et la vente en ligne surtout avec un potentiel géant de centaines de millions d'utilisateurs de Facebook et eBay. Pourrait-on dire bientôt « au revoir » à la monnaie traditionnelle et les cartes de crédit ?
A propos de l'auteur:
Responsable des rubriques auto et high tech d'un célèbre magazine francophone

Fourni par ArticlesEnLigne : Articles Gratuits et Communiqués de Presse Gratuits

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles